Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Revue Rouge
Monfort Théâtre  (Paris)  janvier 2016

Concert mis en scène Eric Lacascade avec Norah Krief sous la direction musicale de David Lescot avec les musiciens Fred Fresson, Philippe Thibault et Flavien Gaudon.

"Les plus beaux chants sont des chants de revendication" disait Léo Ferré, dont on pourra d'ailleurs entendre ici "les Anarchistes", dans une version émouvante, toute en retenue d'Eric Lacascade.

Spectacle dense, dont on regrettera la frustrante brièveté, "Revue Rouge" s'engouffre dans l'affirmation de Léo Ferré. Forte en gouaille, juste dans ses expressions, capable de passer de l'allemand à l'espagnol, Norah Krief tient la scène avec l'ardeur d'une militante révolutionnaire.

S'adressant à un public pas toujours très féru en histoire sociale, la "Revue rouge" sait se faire didactique, grâce à d'astucieuses vidéos qui défilent sur les instruments de musique ou derrière les musiciens.

Essentiellement composée de chants antérieurs à 1945, la revue ne se prive pourtant pas de l'électricité et il faudrait être un puriste rigoureux pour se plaindre que Montéhus, comme les chants républicains espagnols, soient présentés dans des versions rock, dégageant une énergie vraiment contagieuse. Avec sa bande de guerriers, Fred Fresson au piano, Philippe Thiébaut à la basse, Flavien Gaudon à la batterie et David Lescot, à la guitare et à la trompette, Norah Krief part à la charge !

Mais, dans ce tour d'horizon homogène, où "El pueblo unido" voisine avec les chansons de Brecht et d'Eisler, on est soudain gêné par l'irruption incongrue des... Pussy Riot. Les néo-punkettes russes sont convoquées ici pour s'attaquer à la fois à la religion et au camarade Poutine, au risque de casser l'harmonie de la revue imaginée par David Lescot et Eric Lacascade.

Soudain, on perd le fil des révoltes nécessaires et on se demande pourquoi la modernité de la révolte est russe. Quid des rappeurs français "persécutés" pénalement au moindre mot de travers contre la police ? Pourquoi la seule chanson antireligieuse est-elle celle-là et pourquoi n'a-t-on pas eu le droit à ces charges contre les "corbeaux" dont étaient coutumiers les chansonniers montmartrois anarchistes ?

Et puis, si Montehus est convoqué, il ne l'est pas dans sa spécialité : l'antimilitarisme. En ces temps d'état d'urgence, où le drapeau français et la "Marseillaise" sont devenus intouchables, rien contre la soldatesque, même d'antan.

On se demande finalement si cette "Revue rouge" n'est pas un peu frileuse, un peu trop "politiquement correct". Si Léo Ferré est de la partie avec "Les Anarchistes" dans une version peu martiale, aurait-il pu l'être avec sa "Marseillaise" où il fustige le chant de guerre de l'armée du Rhin devenue hymne patriotique menant les soldats au casse-pipe ?

On n'ira pas plus loin dans ce débat pour l'instant miné et l'on recommandera à tous ceux qui aiment la chanson à texte de venir communier à cette "Revue Rouge", en espérant que ces chansons rythmeront bientôt des temps meilleurs et pas seulement la nostalgie de combats révolus.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 janvier 2021 : Cette semaine c'est CONCERT !

C'est reparti pour une semaine rythmée par le couvre feu, en attendant pire ? peut être. Mais d'ici là voici quelques découvertes culturelles qui espérons-le vous plairont. Par ailleurs, samedi on reprend les concerts en ligne, venez nombreux soutenir les artistes ! Et bien entendu on commence par le replay de la MAG #19.

Du côté de la musique :

"Timbaland" le mix #10 de la saison 2 de Listen In Bed à écouter en ligne
"Avenue des Falquières" de 17f
"Go" de Célia Forestier & Komorebi
"Accents" de Ensemble K & Simone Menezes
"Live recital 'Correspondance'" de Jean-Baptiste Fonlupt
"A place that has no memory of you" de Laurent Dehors & Matthew Bourne
"Là, la lumière particulière" de Léopoldine HH
"C'est une parole" de Louis Arti
"A la ligne" de Michel Cloup, Pascal Bouaziz & Julien Rufié
"Night network" de The Cribs
Interview de Yann Landry autour du nouveau label Tadam Records
et toujours :
"The missing view" de Sol Hess en concert sur la TV de Froggy le 30 janvier
"Théo Charaf" de Théo Charaf
"Welfare jazz" de Viagra Boys
"Adonais" de Bruno Ducol
"Collector" de Chapi Chapo
"Regard 1882" de Duo Neria
"Mozart piano 4 hands" de Duo Pégase
"The fates EP" de Grandma's Ashes
"Folies berbères" de Karimouche
"Wasteland : What ails our people is clear" de Lice
"Another night in" le mix #9 de Listen In Bed

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le Chemin de fortune et Le Legs" de Marivaux
"Le Pays lointain (Un Arrangement)" de Jean-Luc Lagarce
"Féminines" de Pauline Bureau
"La Chose commune" de Emmanuel Beix et David Lescot
"Treize à table" de Marc-Gilbert Sauvajon
"Le plus beau jour" de David Foenkinos
"Madame Arthur dépoussière Queen"

Expositions :

en virtuel :
"Bruce Nauman" à la Tate Modern
"David Hockney - Ma Normandie" à la Galerie Lelong
"Marc Riboud - Histoires possibles" au Musée Guimet
"Voyages d'hiver - Regards sur les collections" au MuMa Le Havre
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
"Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l'au-delà" au Musée Maillol

Cinéma :

at home :
"Plein Sud" de Sébastien Lifshitz
"La mécanique de l'ombre" de Thomas Kruithof
"Un chat un chat" de Sophie Fillières
"Dieu seul me voit" de Bruno Podalydès
"Au loin s'en vont les nuages" d'Aki Kaurismaki
"The Swann" de Asa Helga Hjörleifsdóttir

Lecture avec :

"Créatures" de Crissy Van Meter
"La traversée" de Pajtim Statovci
"Le rêve de l'assimilation : de la Grèce antique à nos jours" de Raphael Doan
"Les enfants de la clarée" de Raphael Krafft
"Solitudes" de Niko Tackian
"Une gifle" de Marie Simon
et toujours :
"Belladone" de Hervé Bougel
"Le chant du perroquet" de Charline Malaval
"Les grandes occasions" de Alexandra Matine
"Nos corps étrangers" de Carine Joaquim

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=