Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Chanteur
Rémi Lange  janvier 2016

Réalisé par Rémi Lange. France. Drame. 1h40 (Sortie le 27 janvier 2016). Avec Thomas Polly, Thérèse Lanfranca, Annie Alba Rôle, Philippe Barassat, Ivan Mitifiot, Sophie Blondy, S-Dep et Anouchka Csernakova.

Rémi Lange est un acharné. Envers et contre tout, il poursuit depuis vingt ans déjà une route cinématographique semée d'embûches qu'il peuple de pépites délicates qui restent dans la mémoire de ceux qui sont allés les explorer.

Depuis son premier long métrage, "Omelette" (1998), il pratique un cinéma du moi, où il se met souvent à nu sans impudeur et une immense sincérité. "Le Chanteur", son sixième long métrage, marque peut-être un tournant dans son œuvre, puisqu'il est moins immédiatement biographique, bien que, sans doute, Rémi Lange pourrait dire "Thomas Polly, c'est moi".

Car raconter comment un jeune homme sensible, hanté par l'envie de chanter et de s' y affirmer conforme à ce qu'il est, ça n'est pas sans correspondance avec la vie d'un cinéaste sans concession.

Constamment à l'écran, Thomas Polly est un personnage lumineux, droit, qu'on pourra parfois juger injuste et excessif dans ses colères, mais qui répand autour de lui par ses mots et sa voix l'écho de son besoin d'amour. Qu'il s'agisse d'une histoire totalement inventée ou de la réalité de son parcours, on suit avec empathie Thomas Polly quittant, la guitare en bandoulière, sa province pour tenter sa chance à Paris.

"Le Chanteur" de Rémi Lange a le charme des récits d'apprentissage où le héros riche en illusions va, après bien des déboires et aussi de belles rencontres, trouver son destin. Roman-photo, "Le Chanteur" de Rémi Lange tourne des pages émouvantes.

On n'oubliera pas Polly la SDF qui ouvrira sa tente et sa bouteille à Thomas seul dans Paris. On aimera Lola la chanteuse comme Fassbinder l'aurait aimé, elle qui donne sa première chance à Thomas. On comprendra tout l'amour maladroit de sa tante et de sa famille et l'on sera heureux que Thomas ne coupe pas les ponts avec ses proches et fier qu'il fasse fi de leur incompréhension parce qu'il les sait aimants derrière leur maladresse.

Tout au long du film, résonne la voix de Thomas Polly. Chaude, intense, déterminée, elle en fait un parent de Daniel Balavoine et Christoph Willem. Ses textes simples, directs, sans fioritures le saisissent tel qu'il apparaît à l'écran.

En quête de lui-même, il se réalise dans ses chansons et c'est sans aucune ostentation ni feinte douleur qu'il commence à s'habiller en femme pour chanter. Au fond, "Le Chanteur" de Rémi Lange décrit une quête de liberté, celle que Thomas Polly finit par avoir au prix souvent fort de son corps vendu.

En jupe ou en jean, avec ou sans perruque blonde, Thomas Polly est une révélation pure que la caméra complice de Rémi Lange a le grand mérite d'éclairer. On lui souhaite de franchir les cercles LGBT car il est incontestablement fait pour chanter, fait pour y trouver une place indiscutable.

C'est aussi ce que l'on espérera pour Rémi Lange. Avec un film fragile, il sait montrer toute la détermination d'un homme passionné par la musique et, mieux encore, en faire un être inoubliable.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=