Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Trésor
Corneliu Porumboiu  février 2016

Réalisé par Corneliu Porumboiu. France/Roumanie. Biopic. 1h29 (Sortie le 10 février 2016). Avec Toma Cuzin, Adrian Purcărescu, Corneliu Cozmei, Cristina Toma, Nicodim Toma, Radu Banzaru, Florin Kevorkian et Laurentiu Lazar.

Pour les lecteurs de Froggy's Delight, Corneliu Porumboiu n'est pas un inconnu. Ils ont pu apprécié successivement "Policier, adjectif", "Métabolisme" et "Match Retour".

"Le Trésor" ne sera donc pas une surprise mais une confirmation du talent original du jeune metteur en scène roumain.

Comme à son habitude, Corneliu Porumboiu n'a pas besoin de beaucoup d'éléments pour bâtir sa fiction, pour la peupler d'une espèce de fantastique quotidien qui crée très vite un effet de suspense. Même si l'intrigue est minimale, on brûle d'en connaître l'inévitable résolution, d'autant que l'on sait que le metteur en scène aura la malice d'y apporter une petite touche d'inattendu.

Ici, le titre dit tout et induit d'emblée le mystère. Il va y avoir un trésor et, puisque tout commence par la lecture à haute-voix de Robin des Bois que fait un père à son fils, on craint qu'il n'y ait aussi des voleurs tapis au coin d'une forêt ou d'une route qui mène à Bucarest.

Ceux qui attendent une grosse entourloupe, une parabole très signifiante ou un coup de théâtre genre "tout ça pour ça", en seront pourtant pour leurs frais.

Adrian et son voisin, qui ne l'appelle justement que "voisin", vont bien s'enrichir, mais évidemment pas comme on l'entend. Ce trésor, qui sort d'une maison délabrée au fond d'une campagne roumaine, d'une maison que le régime communiste avait transformé tour à tour en école et en bar, ne va-t-il pas leur permettre de faire ressurgir des souvenirs ? N'est-ce pas ça la vraie valeur des trésors ?

En tout cas, si l'on est attentif, on apprendra quelques dates historiques roumaines, comme cette "Proclamation de 1848" à l'origine de la Roumanie moderne. Quant au contenu du coffret métallique que, bien sûr on ne révélera pas, il mériterait en soi tout un film pour expliquer comment il a pu se trouver là et comment il a pu être composé de ce qui le compose...

Comme toujours chez Corneliu Porumboiu, chaque personnage, important ou épisodique, n'est jamais banal et est croqué avec une étonnante justesse. Ainsi, on aimera particulièrement le personnage qui manie le détecteur de métaux. Par ailleurs, Poramboiu ne tombe jamais dans les clichés. Ainsi, la découverte du trésor ne fera pas des deux voisins des amis ou, au contraire, ne les conduira pas à l'affrontement.

Une fois encore, on admirera sa science du récit et comment il sait densifier le pas grand chose pour parvenir à quelque chose au-delà de l'épique et du dramatique.

"Le Trésor" de Corneliu Porumboiu n'est pas le petit film qu'il paraît. C'est une œuvre très maîtrisée qui ne s'affiche pas comme telle, mais qui ne cherche pas non plus à jouer les modestes. Oser terminer son film en haut d'un toboggan n'est pas à la portée de n'importe qui.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=