Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Antigone
MAC  (Créteil)  février 2016

Spectacle conçu et mis en scène Lucie Berelowitsch d'après les oeuvres de Sophocle et Bertold Brecht, avec Ruslana Khazipova, Roman Yasinovskiy, Thibault Lacroix, Diana Rudychenko, Anatoli Marempolsky, Nikita Skomorokhov, Igor Gnezdilov, Alexei Nujni et les Dakh Daughters.

Le décor représente la place devant le Palais de Thèbes, surplombé d’une passerelle. L’action démarre lorsqu’on annonce la victoire de Thèbes. Les deux frères Etéocle et Polynice, aux conceptions radicalement différentes, se sont entretués. Et tandis que l’un est enterré, l’autre est laissé sans sépulture à pourrir, prêt à être dévoré par les chiens et les vautours.

C’est ce que ne tolérera pas Antigone qui, au mépris de ce qu’a ordonné le roi Créon, et sans que sa sœur Ismène ne la suive, ira pendant la nuit tenter de recouvrir son frère de terre. Elle sera arrêtée et devra être emmurée vivante.

Pour ce projet né à la suite du voyage en Ukraine en avril 2014, Lucie Berelowitsch qui a fait ses études de théâtre au Conservatoire de Moscou a choisi d’utiliser autant l’Antigone de Sophocle que l’Antigone de Brecht, d’en réécrire quelques passages au plateau avec des comédiens ukrainiens pour la quasi-totalité et de le faire jouer en russe.

A gauche de la scène, le groupe féminin des Dakh Daughters compose le chœur, complètement intégré à la mise en scène donc, dispensant des intermèdes parlés ou chantés qui mettent en relief la tragédie. Ce cabaret dans l’histoire donne une dimension encore plus forte au drame qui se joue, en y accentuant l’absurdité et la folie meurtrière.

Lucie Berelowitsch a conçu un spectacle hypnotique et dense de bout en bout qui vous happe littéralement, dont chaque phrase va au bout de son sens et où la tragédie monte peu à peu en puissance. Il y est question d’honneur et d’amour, de révolte et de courage. Et de défendre ses idéaux. Evidemment, la pièce renvoie aux récents événements de Maïdan, ce qui donne un impact encore plus fort à l’action qui se déroule.

Les comédiens ukrainiens sont tous extraordinaires notamment Ruslana Khazipova (qui fait partie elle aussi des Dakh Daughters) en vibrante Antigone (tendance punk). Montrant toutes les facettes du personnage, elle est éminemment crédible et touchante.

Thibault Lacroix est quant à lui un incroyable et impressionnant Tirésias, le devin, qui livre dans une scène hallucinante à la fin de la pièce un monologue à couper le souffle qui vient répondre à Créon, rendant toute la modernité du propos au texte de Brecht dans un français qui contraste avec le russe ou l’ukrainien utilisés jusque là.

A la fin, l’accalmie promise n’aura été que de courte durée et les combats reprennent. Selon les mots de Tirésias, on comprend que "la guerre appelle la guerre et se retourne contre celui qui la fait". "La sagesse est la première des richesses" dit-il aussi dans cet "Antigone" flamboyant et habité qui ne cesse d’interroger et restera à coup sûr dans les mémoires.

Un spectacle choc phénoménal comme le théâtre en offre trop peu.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 avril 2021 : En avril ne te cultive pas d'un fil

Pas de nouvelle bonne nouvelle... pas sûr. En attendant de pouvoir aller à nouveau vers la culture, faisons la venir vers nous. Voici notre sélection de tout un tas de choses à écouter, lire, voir et (re)découvrir. On commence évidemment avec le replay de la MAG #25 ! et oui déjà, en on n'est pas peu fier !

Du côté de la musique :

"Djourou" de Ballaké Sissoko
"A live full of farewells" de The Apartments
"Racine carrée de vos utopies" de Les Marteaux Pikettes
"Detectorists" le 19ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Bach en miroir" de Marie-Andrée Joerger
"Drot og Marsk" de Peter Heise
"Bye bye baby" de Requin Chagrin
"Good for you" de Slim Paul
et toujours :
"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La Collection" d'Harold Pinter
"Le Cabinet horrifique" de Valérie Lesort
"Vêtir ceux qui sont nus" de Luigi Pirandello
'Féminines" de Pauline Bureau
"Noire" de Tania de Montaigne
"Love & Politics" de Dan Turden
"NinaLisa" de Thomas Pédour
"Le Bœuf-musical Boris Vian" au Hall de la Chanson
"Hippolyte et Aricie" de Rameau

Expositions :

en virtuel :
"Trésors Nabis" du Musée d'Orsay
"Bonnard, Le Cannet, une évidence" au Musée Bonnard au Cannet
"Yan Pei-Ming - Au nom du père" au Musée Unterlinden à Colmar
"Crinolines et chapeaux, la mode au temps des impressionnistes" au Musée de la Corderie Valois en Normandie
"Camille Moreau-Nélaton, Une femme céramiste au temps des impressionnistes" au Musée de la céramique à Rouen
"Jean Ranc, un montpelliérain à la Cour des rois" au Musée Fabre à Montpellier

Cinéma :

at home :
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"La course navette" de Maxime Aubert
des films cultes :
"Au revoir les enfants" de Louis Malle

"Little Odessa" de James Gray
"37°2 le matin" de Jean-Jacques Beyneix
"C'est arrivé près de chez vous" de Rémy Belvaux et André Bonzel
"La Balance" de Bob Swaim
et un court métrage "La pince à ongles" de Jean-Claude Carrière

Lecture avec :

"C'est quoi ton genre ?" de Agnès Vannouvong
"La petite ville des grands rêves" de Fredrik Backman
"Les somnambules" de Chuck Wending
"Mondes en guerre : tome IV, guerre sans frontières" de Louis Gautier
"Séquences mortelles" de Michael Connely
et toujours :
"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood

Du côté des jeux vidéos :

Retrouvez les jeux vidéos en live sur la TV de Froggy's Delight chaque soir de la semaine à partir de 21H

 

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=