Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gérald Kurdian
Icosaèdre  (Living en Mars)  janvier 2016

"Les balles de ping-pong filent dans le vent" chante Gérald Kurdian sur "La mer du Nord". A chacun d'associer un sens, ou plutôt un sentiment, aux images de Kurdian. Ma damnation personnelle : penser à une scène précise de Priscilla, folle du désert lorsque j'entends ces mots. Pourtant, ne pourrait-on pas trouver quelques points communs entre le film de Stephan Elliot et l'EP Icosaèdre?

Je vous accorde volontiers que, musicalement, le rapprochement entre les deux œuvres est assez capillotracté. L'approche multimédia de Gérald Kurdian se rapproche plus volontiers des aventures artistiques du début des années 80 de Laurie Anderson que de la disco d'ABBA. Mais "O Superman", le premier succès de la new-yorkaise, aurait-il existé sans la brèche ouverte par Giorgio Moroder en 1978, avec la bande originale de Midnight Express, entre boucles électro et musique populaire ? Car derrière les chansons de Gérald Kurdian, ce sont bien des samples et des boucles qu'on retrouve, un travail de son en copier-coller qui organise l'espace de ses vignettes en créant des plans superposés et supplémentaires.

Il n'y a aucun doute, Icosaèdre se présente comme un road movie. L'errance débute en quittant "La mer du Nord" pour se terminer dans "Les cieux", en passant par "Les plaines immobiles". La route appelle une histoire, une errance, des déplacements sans aspect rectiligne, une marginalité, une insouciance, une liberté, un parcours initiatique durant lequel le vagabond Kurdian va abandonner les aspects matériels de l'existence. "J'aimerai toujours tout ce qui me quitte" chante-t-il en conclusion des "solides". Comme pour Serge Daney dans son livre Persévérance, le voyage est lié au plaisir de vérification : "Rester le même dans un paysage qui ne reste pas, accompagner des bribes d'événements, de durées, de suivis, de corps heureusement réduits à leur sexe." Le voyage en Icosaèdre engendre une errance immobile au sein d'une structure fermée : "Le corps est un mirage, un effet de cornée" ("L'âge").

Le phrasé de Gérald Kurdian, ce parler avec un détachement évident accolé à des phases de chant chaudes, n'est pas non plus sans rappeler le décalage entre le jeu aristocratique de Terence Stamp et son personnage pince-sans-rire, Bernadette, dans "Priscilla".

Enfin, autant qu'un road movie "Priscilla, folle du désert" est aussi un feel-good movie, une comédie avec des chutes, mais dont les héros se relèvent avec panache et évitent tout pathos quelle que soit la situation. Or Icosaèdre a ce même pouvoir grâce aux contremélodies au violon par Chapelier Fou sur "La mer du Nord", ou les habillages électroniques en contrepoint sur "L'âge" ou "Les cieux". On revient volontairement, régulièrement et avec plaisir vers ce disque pour le découvrir un peu plus à chaque écoute comme on le ferait avec un ami sympathique récemment rencontré.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Gérald Kurdian en concert au Limonaire (samedi 17 mai 2014)
Gérald Kurdian en concert à La Solidité des Choses (un concert augmenté) (jeudi 13 novembre 2014)
Gérald Kurdian en concert au Festival Bonsoir Paris #1 (édition 2015) - vendredi 11 décembre
L'interview de Gérald Kurdian (vendredi 5 février 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Gérald Kurdian
Le Soundcloud de Gérald Kurdian
Le Facebook de Gérald Kurdian


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Gerald Kurdian (5 fevrier 2016)


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=