Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Suite Armoricaine
Pascale Breton  mars 2016

Réalisé par Pascale Breton. France. Drame. 2h28 (Sortie le 9 mars 2016). Avec Valérie Dréville, Kaou Langoët, Elina Löwensohn, Manon Evenat, Laurent Sauvage, Klet Beyer, Yvon Raude et Peter Bonke.

Voilà un film qui n'a pas froid aux yeux de ses potentiels spectateurs et qui, vaillant et têtu comme le nom que porte sa réalisatrice, va droit où il veut aller, sans se soucier des obstacles qu'il accumule.

"Suite Armoricaine" de Pascale Breton est peut-être le film qui ces temps-ci mérite qu'on réhabilité la vieille étiquette de "cinéma d'art et d'essai".

Car il s'embarque dans la lutte des salles avec un titre pas très explicite ou au contraire trop : sa revendication de "bretonnitude" fera sans doute fuir ceux pour qui "Armorique" n'est pas porteur de valeurs universelles. Ce sera la première erreur, parce que dans le temps patient du film de Pascale Breton l'Armorique viendra pour une belle conclusion, avec guérisseur-druide et pays "féérique" pour le moins sublime dans les dernières plans que proposera la réalisatrice.

Mais déjà, alors qu'on était parti pour en parler de manière cursive, le film impose qu'on le raconte en dépit du bon sens. Mais est-ce faire preuve de bon sens de faire porter toute cette histoire sur les épaules de Valérie Dréville ? Si, sur les planches, elle peut prétendre à une certaine reconnaissance, qu'en est-il sur un écran ?

Surtout si elle partage la vedette avec Kaou Langroët et Elina Löwensohn ? En faire une universitaire qui disserte à longueur de plans sur des tableaux de Poussin, c'est aussi un sacré pari. D'autant que c'est de sa chaire qu'elle vient d'obtenir dans une ville où elle a passé sa jeunesse que le film déroule progressivement son sujet.

On ne s'y attendait pas forcément, mais il s'agit d'un film nostalgique, un film bilan sur une génération encore une fois perdue, celle des post-post soixante-huitards et des après-punk qui, malgré les progrès faramineux de l'individualisme, croyaient encore à un destin collectif.

C'est là la force de "Suite Armoricaine" de Pascale Breton, raconter la dernière génération qui voulait changer le monde mais que le monde a morcelé, groupusculé, atomisé façon puzzle.

Il ne reste plus d'elle que des marginaux pétris d'addiction ou en perte de repères. Valérie Dréville va voir ressurgir de son passé tout un tas de spectres, pas mieux lotis qu'elle pour vivre dans un monde sans utopie.

Et parmi ces fantômes, il y aura cette ex-jeune femme flamboyante qui triomphait de son insolente jeunesse rebelle sur une vieille photo et qui, aujourd'hui, a le visage émacié d'un Antonin Artaud revenu de Rodez et de tous les dérèglements des sens. Valérie Dréville fait face à la sublime Elina Löwensohn, elle aussi bien connue des milieux théâtraux, dans des retrouvailles pathétiques, celle de l'universitaire des champs et celle de la clocharde des villes.

Destiné précisément aux quadras-quinquas, mais plein d'enseignements pour leurs enfants, "Suite armoricaine" de Pascale Breton est un cruel constat pour une génération médiane qui n'a pas pu empêcher les choses affreuses qui arrivent maintenant. Ni responsables ni coupables, seulement portés par des flots contraires, ces hommes et ses femmes survivent, se survivent.

C'est donc un message très fort qui se cache derrière ce film mal aimable qui fait son chemin chez ceux qui ne l'auront pas refusé.

Et puis, "Suite Armoricaine" ne se complaît pas seulement dans une nostalgie délétère. Grâce au personnage joué avec fougue par Kaou Langoët, s'opère une mystérieuse transmission. Lui qui était le fils perdu d'une âme perdue, devient le fils retrouvé d'une mère sans enfants.

Et l'on restera volontairement dans cette formulation vague pour ne pas tout révéler à ceux qui auront eu raison d'aller voir ce vraiment beau film qui met Pascale Breton sur des rails incertains, mais qui, on l'espère, sauront lui faire parcourir d'autres forêts de Brocéliande.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=