Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce C'est l'amour
Paul Vecchiali  mars 2016

Réalisé par Paul Vecchiali. France. Romance. 1h27 (Sortie le 9 mars 2016). Avec Pascal Cervo, Astrid Adverbe, Julien Lucq, Frédéric Karakozian, Manuel Lanzenberg, Mireille Roussel, Simone Tassimot et Roland Munter.

Dire que Paul Vecchiali dans son long parcours cinématographique n'a pas emprunté les autoroutes de la facilité n'est pas lui faire offense.

Loin des canons de la Nouvelle Vague, à laquelle il a survécu grâce à un vrai tempérament de résistant, il est aujourd'hui encore en pleine recherche.

Après "Nuits blanches sur la jetée", film nocturne dans lequel il démontrait qu'il n'avait rien perdu de son envie d'images et de sons, il livre maintenant un film solaire, éclatant d'appétit, paradoxalement sombre et désespéré.

Au début, ce n'était qu'un jeu fort classique et presque puéril : une femme trompée rend la monnaie de sa pièce à son mari.Mais, quand le cinéma traite de la vie, et que le cinéaste est Paul Vecchiali, cela ne peut se résumer à la description d'un match nul. Ne serait-ce que parce que l'amour peut virer à la passion et qu'il n'y a jamais égalité parfaite dans une passion.

Dès lors, "C'est l'amour" de Paul Vecchiali n'est pas ce qu'on attendait, c'est-à-dire un marivaudage qui lorgnerait du côté du cinéma d'Alain Guiraudie. Et, s'il emprunte bien les codes de celui-ci jusqu'à les parodier, il y a ajoute un plus : en l'occurrence, une vraie émotion qui manquait par trop à "L'inconnu du lac".

Ici, quand les hommes s'aiment, ils sont sincères et leurs sentiments leur collent à la peau, les rendent fragiles. L'homosexualité n'est pas une posture ludique, laissant à penser en "sous-texte" que le "vrai" amour ne pourrait être "sérieux", voire tragique, qu'en étant hétérosexuel. Dans un monde où l'amour n'est qu'un jeu du hasard, Vecchiali s'appuie sur de beaux personnages.

D'Astrid Adverbe, royale dans sa robe rouge, à Fred Karakozian, géant solide au cœur percé, tous sont les acteurs d'une ronde "ophulsienne". Encore une fois, l'amour, comme le plaisir, ne saurait être gai. Il est porteur d'une fatalité qu'il est préférable de laisser en suspens dans une ellipse finale qui rappelle que dans "C'est l'amour" de Paul Vecchiali, la croyance dans le cinéma est essentielle. Elle transcende tout, même une apparente économie de moyens qui pourrait conduire au plus sec des minimalismes.

Mais, après plus de cinquante ans de carrière, l'auteur de "Femmes, femmes" et "D'en haut des marches" a l'art et la manière de ne s'en point contenter.

"C'est l'amour" de Paul Vecchiali saura émouvoir. Ce néo-mélo ensoleillé n'est ni ringard ni moderne. Il est simplement d'une évidence éternelle. Les Grecs ou Pagnol auraient pu le signer.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=