Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce She Owl
Animal Eye  (Rockers die younger / Bekassine Records)  octobre 2015

L'univers de She Owl, ce duo d'Italiens composé de Jolanda Moletta et de Demian Endian chantant exclusivement en anglais, est un hommage à la nature, au soleil, aux rythmes tribaux, aux incantations autour du feu. She Owl incarne l'Humanité, le groupe part à la rencontre du monde, pour partager avec les peuples de notre planète, un message : paix, respect, tolérance, ouverture d'esprit, rencontre.

Tout un hymne à la Liberté, eu égard aux actualités de ces dernières années, mois, semaines, jours, l'importance de la musique pour adoucir les mœurs.

Avec Animal Eye, ce deuxième album, on se retrouve dans un univers singulier, défini par les codes du soleil californien, où la vie se fait en tribu, on se mélange, on s'aime, on s'étreint, on se respecte. On s'enivre doucement de la voix suave et grave de Jolanda.

Dès l'entrée de l'album avec "Dance of the Mothers", on sait que l'on va être calé bien au chaud. Percussions tribales, autoharp (un instrument dérivé de la cithare autrichienne, on s'en sert dans la région des Appalaches). La musique folk, car on est bien dans ce genre précis, de She Owl brille de mille feux. Un deuxième album attachant. Depuis que nous connaissons ce groupe, on le suit avec attention, vous pouvez y voir et écouter notre session avec She Owl ou lire une interview ici.

Avant l'enregistrement de cet album, ils ont tourné, tourné, tourné, joué leurs chansons, peaufiné l'écriture, corrigé les erreurs, ils ont rassemblé leurs idées et quand ils ont su qu'il fallait entrer en studio pour enfin les coucher et les graver pour le reste de leur vie, ils ont franchi ce pas à San Francisco. Ils savaient exactement ce qu'ils voulaient. Animal Eye est un album instinctif, ça peut paraître contradictoire mais à l'écoute on peut se dire que ces deux jeunes artistes ont un avenir musical qui se dessine petit à petit, avec persévérance, ils vont là où les rencontres les mènent.

On est ému par "About the sea", on est hypnotisé par "Universe", on ferme les yeux pour un voyage au-delà de nos frontières, un monde où les peuples s’entraideraient.

She Owl, avec "Animal Animal", captive l'attention, le son de la kalimba (un instrument africain au son bien spécifique) retentit et on se laisse prendre par la redondance du titre et des rythmes, on perd pied, on entre dans une transe hypnotique, un hymne en devenir.

Animal Eye se termine par la chanson "Child Bride", d'une intensité folle, d'une richesse qui promet des beaux jours à ce groupe atypique, unique et si attachant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Drifters EP de She Owl
L'interview de She Owl (vendredi 10 avril 2015)
L'interview de She Owl (jeudi 25 janvier 2018)
Une 2ème interview de She Owl (jeudi 25 janvier 2018)

En savoir plus :
Le site officiel de She Owl
Le Bandcamp de She Owl
Le Soundcloud de She Owl
Le Facebook de She Owl


Cédric Duchamp         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

She Owl (25 janvier 2018)
She Owl (10 avril 2015)


# 19 août 2018 : Place aux livres

C'est bientôt la rentrée, et donc la rentrée littéraire, voici déjà quelques chroniques pour terminer agréablement l'été avec également une sélection de spectacles de l'été et bien entendu du cinéma, de la musique et des expositions !

Lecture avec :

"Cette maison est la tienne" de Fatima Farheen Mirza
"Empreintes de crabe" de Patrice Nganang
"L'habitude des bêtes" de Lise Tremblay
"Sergent papa" de Marc Citti
"Tous les hommes désirent naturellement savoir" de Nina Bouraoui
et toujours :
"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Au théâtre :

un incontournable :
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Théâtre Le Palace
un nouvau venu :
"Hypo" au Théâtre de la Contrescarpe
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Van Dongen et le bateau-Lavoir" au Musée de Montmartre
"Margiela - Les Années Hermès" au Musée des Arts Décoratifs
"Parfums de Chine - La culture de l'encens au temps des Empereurs" au Musée Cernushi

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Silent Voice" de Naoko Yamada
"La Belle" de Arunas Zebrunias
et la chronique des autres sorties d'août

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=