Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Exsonvaldes
Aranda  (Finalistes / Interference / Modulor Music)  mars 2016

"Toi tu perds la raison, Moi je n’arrive plus à suivre, Et si je ne suis pas encore fou, Je souhaite le devenir" Cyclop.

Parfois, nous pourrions la jouer simple (et funky…), détester un groupe, le descendre proprement et même pourquoi pas faire une pétition, parce que l’on est drôle et vachement spirituel, pour que ce groupe arrête de faire de la musique.

Ou bien, aimer un groupe et juste dire qu’il faut simplement et sans réfléchir se plonger absolument dans sa discographie. Pour Exsonvaldes, notre cœur balance à gauche, et avouons le tout de suite, nous aimons beaucoup ce groupe. Peut-être devrions-nous faire une pétition pour qu’il soit enfin reconnu à sa juste valeur, ou même simplement autant reconnu, puisque nul n’est prophète en son pays, en Espagne qu’en France.

Trois ans après Lights, coup de maître qui réussissait le mariage entre mélodies entraînantes et pop exigeante, le groupe Français revient avec Aranda, le nom provenant de la ville espagnole, l’Espagne toujours l’Espagne, où le disque a été enregistré. Un nouvel comme un signe de renaissance, trilingues (Français, Anglais, Espagnol), où Exsonvaldes traite des blessures du monde : désastre écologique, politique ou plus personnellement de la vie, de l’amour, du vide…

Un disque porté par une certaine énergie, plus brut et direct, enregistré en un temps très court, en live, une nouvelle fois par Alex Firla (Phoenix, Arthur H…) mais surtout plus sombre, plus poétique et fragile ("En Silencio", "Les Angles Morts", "Control", "Beyond Repair"), plus électrique parfois ("White Fires", "Judging Hand") moins pop à proprement parler que ce à quoi Exsonvaldes nous avait habitués mais toujours aussi diaboliquement mélodique.

Mais attention pas des mélodies à la petite semaine, non, ici nous avons à faire à quelque chose de nettement plus sophistiqué, sans oublier l’efficacité propre à la pop. De quoi permettre l’émergence de "tubes" comme "White Fires", "En Silencio", "Horizon" ou "Cyclop" (avec ou sans Helena Miquel (Delafé y Las Flores Azules), les deux versions étant aussi belles l’une que l’autre) et placer Exsonvaldes comme le point de convergence parfait entre Phoenix, Baden Baden et Aline. Espérons que cet Aranda apporte enfin au groupe le succès qu’il mérite depuis si longtemps…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Near the Edge of Something Beautiful de Exsonvaldes
La chronique de l'album There's no place like homes de Exsonvaldes
La chronique de l'album Lights de Exsonvaldes
Exsonvaldes en concert à l'Elysée Montmartre (9 mars 2005)
Exsonvaldes en concert au Café de la Danse (4 mai 2006)
Exsonvaldes en concert au Triptyque (21 février 2007)
L'interview de Exsonvaldes (17 mars 2009)
L'interview de Exsonvaldes (vendredi 3 mai 2013)
L'interview de Exsonvaldes (juin 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Exsonvaldes
Le Bandcamp de Exsonvaldes
Le Soundcloud de Exsonvaldes
Le Facebook de Exsonvaldes


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Exsonvaldes (3 mai 2013)
Exsonvaldes (17 mars 2009)


# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=