Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce M83
Junk  (Autoproduit)  avril 2016

"Listen to the sound, of a new tomorrow, Take over my dreams, walk into the feeling" ("Do It, Try It")

Alors, le nouveau M83 est-il une sombre merde, de la camelote (Junk en anglais) ? Un disque que l’on aimera qualifier plus tard de grand disque malade ? La suite logique de la recherche musicale d'Anthony Gonzalez, lui qui a toujours aimé, et nous faire aimer, regarder étoiles (M83 n’est-il pas le nom d’une galaxie spirale ?) ?

En quelques années et grâce à Hurry Up, We’re Dreaming, double album aussi efficace et ambitieux que démesuré et emphatique, M83 est devenu énorme, mais vraiment énorme aux Etats-Unis. Bien plus qu’en France malgré un beau succès. A l’image de Daft Punk, l’Antibois fait maintenant une musique pour l’international, voire même d’abord pour un public Américain, et non pour un public Franco-français, ce qui en soit change beaucoup de choses.

Pour être franc, la musique du néo-Californien n’a plus grand-chose à voir avec la dream pop electro ambient des débuts (M83 en 2001, Dead Cities, Red Seas & Lost Ghosts en 2003, Before The Dawn Heals Us en 2005, Digital Shades, Volume 1 en 2007, Saturdays = Youth en 2008) bien que son identité, cette façon de travailler les émotions et les textures sonores (et la voix notamment) soient toujours là. Terminé l’indie et son cercle de gardiens du temple vertueux, bonjour le mainstream.

Avec ce Junk, en réaction avec son disque précédent, mais suite absolument logique, Gonzales prend des risques, ose une pop généreuse jusqu’à l’intime. On aimera ou pas, qu’importe ! Nous balaierons d’un revers de la main "l’épineuse question du bon ou du mauvais goût". Crier avec les loups ne servira à rien. Foncièrement influencé par la musique des années 70-80-90, entre rock progressif, pop, comédies musicales, électro purement FM et variété Française, comme la collision entre Supertramp, Barbara Streisand, Gary Portnoy, George Michael, Andrew Lloyd Weber, Michel Berger, Jean-Michel Jarre, Steve Vai (présent sur "Go !" avec un solo dantesque), Junk est la bande-son du rêve Américain d’un gosse des années Mitterrand.

Si tu en fais partie, tu sais de quoi je parle. Tout cela serait bien vain si les chansons, si leurs constructions mélodiques (et pour le coup, ce disque est archi mélodique), harmoniques, dramaturgiques presque ne valaient leurs pesants de cacahuètes. Et derrière tout le glam, les paillettes, le second degré et le décorum c’est bien le cas. Même si tout n’est pas forcément du meilleur effet, "Bibi The dog", "Laser Gun", "Moon Crystal", "Atlantique Sud" (Elsa & Glenn Medeiros 2.0) passent difficilement, il faut le reconnaître. Les titres fourmillent de mille petites idées qui en font des tubes ("Go !", "Do It, Try It"), des slows braguette ("For The Kids")…

Junk se dévoile comme un disque déroutant au départ mais qui devient rapidement lumineux ("Do It, Try It" à la construction beaucoupîtlus fine qu’il n’y paraît), drôle, dansant, rêveur (les très beaux "For The Kids" et "Solitude"), bien plus intéressant et riche que les deux anecdotiques B.O (Oblivion et Les rencontres d’après minuit, réalisé par son frère Yann Gonzales) sortis il y a peu de temps. Un album libre et qui ne s’excuse heureusement pas d’exister. Un disque qu’il faudra réévaluer, assurément…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Red cities, red seas & lost ghosts de M83
La chronique de l'album Before the dawn heals us de M83
M83 en concert au New Morning (18 février 2005)
M83 en concert à Pitchfork Music Festival Paris #2 (édition 2012)
M83 en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - jeudi 1er novembre
M83 en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - jeudi 25 août

En savoir plus :
Le site officiel de M83
Le Soundcloud de M83
Le Facebook de M83


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=