Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Fable du Bison et du Homard
Georges Belliveau - Annette - Caroline Savoie - Les Païens - Isabelle Longnus - Raphaël Butler - Shawn Jobin - Cy  (Centre Culturel Canadien, Paris)  lundi 21 et mardi 22 mars 2016

"La Fable du Bison et du Homard", selon les noms de deux des attractions touristiques d'Acadie, était le nom choisi pour un mini-festival présentant au Centre Culturel Canadien de Paris des chanteurs venus de toute l'Acadie, et montrer que le cliché véhiculé par Michel Fugain, avec son folklorique "Tous les Acadiens, toutes les acadiennes", avait vécu. Le festival, plutôt une succession de showcases, se déroulait sur deux soirées. Chaque soir, quatre artistes venaient présenter une version abrégée, environ 40 minutes, de leur spectacle. Dans la salle, on croisait certains programmateurs qui accordent, dans leur festival, une place aux chanteurs francophones d'Outre-Atlantique, comme le Festival Interceltique de Lorient, "Les cousins d'Amérique" dans la Vienne ou "Pause Guitare" à Albi.

Lundi 21 mars 2016

Le lundi, le premier à entrer en scène est Georges Belliveau. Seul à la guitare sèche et caché sous sa casquette, il est originaire de Pré d'en Haut, dans le sud-est du Nouveau Brunswick. Il a débuté sa carrière une vingtaine d'années auparavant et sort son quatrième album solo.

Dans un style country américain chanté en français, de sa voix chaude il raconte essentiellement des morceaux de vie, comme le très mélodique "Petit bout de fille". Il terminera son set avec "Pour l'amour du ciel", extrait de son premier album sorti en 2006.

Vient ensuite Annette dont le précédent album a remporté le music western award du meilleur album francophone. Elle à la guitare acoustique, ses ballades rock sont soutenues par une basse et une guitare électrique. Ses envolées vocales la rapproche d'une chanteuse comme Véronique Samson.

"Calamity Jane", extrait de son nouvel album Papillon Amiral, démontre que l'inspiration des chanteuses françaises actuelles s'est éloignée de cet ouest qui a autrefois fait rêver dans l'hexagone, mais qui aujourd'hui ne nourrit plus que l'imaginaire des Amériques.

Caroline Savoie a participé à The Voice sur TF1 en 2014, mais elle a aussi remporté le Grand Prix du Festival International de la Chanson de Granby en 2015. Originaire de Dieppe au Nouveau-Brunswick, elle propose une pop folk très agréable. A 21 ans, sa présence scénique incontestable. Épaulée de manière élégante par Phil Desjardins à la guitare, on retiendra essentiellement sa chanson sur la Transcanadienne - "J'ai mes voyages dans le corps".

Cette première soirée sera clôturée par Les Païens, groupe de nu-jazz mélangeant des thèmes bebop à des loops et effets électro. Leur groove est efficace, et la trompette placée très en avant rappelle les envolées de Dizzy Gillespie. La surprise vient d'abord de la durée très courte des morceaux, là où d'autres formations jazz ont tendance à étendre un thème sur de longues minutes. A la fois savante et évidente, leur musique a déjà voyagé de ce côté de l'Atlantique dans de nombreux festivals. Indéniablement, ils terminent cette première soirée de belle manière.

Mardi 22 mars 2016

Le mardi soir, c'est d'abord Isabelle Longnus qui venait présenter son nouvel album, Code Bleu. Installée à Vancouver, la rockeuse au look très Joan Jett arrive en bêlant du fond de la scène. Ses paroles teintées d'humour noir montrent une assez grande liberté dans son écriture, mais aussi un souci sociétal rarement abordé dans la chanson francophone au Canada. S'accompagnant d'une fender, on lui trouve un air de ressemblance, artistiquement parlant, avec Jean Leclerc, c'est-à-dire Jean Leloup période Mexico. Comme Isabelle Longnus le dit, "on est tous narcissiques, il y en a qui l'assume moins que d'autres". Elle, l'assume visiblement très bien et a décidé d'en rire.

Raphaël Butler est originaire de Saint-Isidore au nord du Nouveau-Brunswick Récemment primé au Festival International de la Chanson de Granby, il sort un premier EP. Son show est définitivement marqué du sceau de la country électrique. Son accent très marqué rappelle que peu de français, hormis Baptiste W. Hamon, savent aborder ce style qui ne fait pas partie de notre ADN musical. Accompagné d'un bassiste et d'un batteur à la frappe assez sèche, bandana autour du cou, il enchaîne les balades avec une vraie authenticité, et même un peu de candeur. On retiendra, en particulier, sa chanson "Le Tour Du Monde" sur le mal du pays.

La transition avec Shawn Jobin est brutale et surprenante. Shawn Jobin vient de Regina dans le Saskatchewan, et pratique le rap, style peu représenté dans ce qu'on connaît de la musique francophone du Canada. Pourtant, certains groupes ont acquis une forte renommée sur la scène canadienne, comme Muzion, Loco Locass, Dead Obies, ou les rappeurs parodiques de Radio Radio. Shawn Jobin est entouré de quatre musiciens, ce qui donne une vraie ampleur au son, mais aussi un côté plus pop rock psyché que les autres groupes de rap. Son flow se rapproche de celui de Fuzati. Parmi les thèmes abordés, on trouve celui de l'assimilation des francophones dans les provinces anglophones du Canada. La fleur de lys tatouée sur l'avant-bras de Shawn Jobin et son crâne rasé risquent cependant, en France, d'entraîner certaines incompréhensions en assimilant le rappeur à la scène nationaliste.

C'est ensuite le groupe Cy qui viendra clôturer ces deux jours de découvertes. Après un EP sorti l'année dernière, leur album est attendu très prochainement. Entre chanson folk et traditionnelle, les quatre jeunes gens enchaînent les mélodies légères et aériennes. A trois guitares sèches, les quatre voix s'entremêlent, s'envolent, sans entraves. Originaires de Nouvelle Ecosse, et installés à Moncton, les airs interprétés par Cy peuvent se comparer aux ballades irlandaises des Dubliners mais qui viseraient les cieux plutôt que la mer.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Raphaël Butler en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - samedi 14 septembre

En savoir plus :
Le site officiel de La Fable du Bison et du Homard
Le Facebook de La Fable du Bison et du Homard

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=