Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce John From
João Nicolau  mai 2016

Réalisé par João Nicolau. Portugal/France. Comédie dramatique. 1h30 (Sortie le 25 mai 2016). Avec Júlia Palha, Clara Riedenstein, Filipe Vargas, Adriano Luz, Leonor Silveira, João Xavier, Daniel Cotrim et Vasco Pimentel.

Excellente idée que de sortir ce film frais et coloré pendant que s'achève le terne défilé des films gris cannois.

Il y a quelques années, on avait pu voir un film étrange, "L'épée et la rose" qui détonnait sur la production lusitanienne habituelle et ne ressemblait pas à beaucoup de films d'ailleurs.

L'avait-on apprécié à sa juste valeur en n'y voyant qu'une œuvre touffue et maniérée ? Ce sera la première des questions qu'on se posera en visionnant "John From" de João Nicolau dont "L'épée et la rose" était précisément le premier film. Car la réussite quasi parfaite de "John From" laisse à penser que le premier essai de João Nicolau contenait les promesses qui s'affirment dans le second.

Mais, encore une fois, il faudra faire un petit effort pour entrer dans l'univers fantaisiste pas commun de João Nicolau. Comprendre, notamment, que le petit monde de Rita, adolescente portugaise vivant dans un quartier périphérique de Lisbonne, est vu par le prisme de sa quinze d'années rêveuse.

Une fois assimilé qu'elle transforme son quotidien très quotidien en un feu d'artifice d'artifices, qui la pousse à changer sa banlieue en une petite île mélanésienne où les autochtones attendent un Dieu cargo ou un Dieu avion porteur d'amour et d'aventure, que l'on pourrait appeler "John From..." on sera sur la bonne direction pour profiter de cette jolie bulle de savon cinématographique.

Au lieu de raconter comme tout le monde la naissance du désir chez une adolescente qui a fixé son choix sur un garçon évidemment plus vieux qu'elle, qui normalement ne devrait pas s'intéresser à elle, João Nicolau laisse ce désir tout envahir, tout embaumer, tout embellir.

Le film doit énormément à ces deux jeunes actrices. Rita est omniprésente. Julia Palha la charge de sa juvénile beauté et lui donne une consistance incroyable pour que triomphe sa volonté sur les faits et les choses.

A ses côtés, la rousse Sara, Clara Riedenstein lui offre une amitié particulière et la singularité de ses origines mi-portugaises mi-germaniques. Au lieu de s'ennuyer dans cet été interminable de non-vacances, elles font pétiller leurs jeunes existences en décollage immédiat pour les sensations fortes des premiers vrais émois.

"John From" de Joao Nicolau n'est, au fond, qu'un « teen movie » débarrassé de ses codes américanisés. Qui, en effet, imaginerait dans ce genre de films la présence, en mère de l'héroïne, de Leonor Silveira, la belle Bovary du "Val Abraham" de Manoel de Oliveira ?

Dans son écrin colorié, ce petit bijou de pure fantaisie touchera les amateurs d'un cinéma ni normé ni normal dans lequel rien ne presse à condition que les beaux sentiments soient au rendez vous final.

On souhaite à tous les spectateurs curieux et déraisonnables d'aimer cette délicieuse contre-proposition cinématographique. De toute façon, "John From" de Joao Nicolau ne peut laisser personne indifférent, à l'image de Julia Palha, bien installée dans l'imaginaire de son personnage.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 avril 2021 : En avril ne te cultive pas d'un fil

Pas de nouvelle bonne nouvelle... pas sûr. En attendant de pouvoir aller à nouveau vers la culture, faisons la venir vers nous. Voici notre sélection de tout un tas de choses à écouter, lire, voir et (re)découvrir. On commence évidemment avec le replay de la MAG #25 ! et oui déjà, en on n'est pas peu fier !

Du côté de la musique :

"Djourou" de Ballaké Sissoko
"A live full of farewells" de The Apartments
"Racine carrée de vos utopies" de Les Marteaux Pikettes
"Detectorists" le 19ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Bach en miroir" de Marie-Andrée Joerger
"Drot og Marsk" de Peter Heise
"Bye bye baby" de Requin Chagrin
"Good for you" de Slim Paul
et toujours :
"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La Collection" d'Harold Pinter
"Le Cabinet horrifique" de Valérie Lesort
"Vêtir ceux qui sont nus" de Luigi Pirandello
'Féminines" de Pauline Bureau
"Noire" de Tania de Montaigne
"Love & Politics" de Dan Turden
"NinaLisa" de Thomas Pédour
"Le Bœuf-musical Boris Vian" au Hall de la Chanson
"Hippolyte et Aricie" de Rameau

Expositions :

en virtuel :
"Trésors Nabis" du Musée d'Orsay
"Bonnard, Le Cannet, une évidence" au Musée Bonnard au Cannet
"Yan Pei-Ming - Au nom du père" au Musée Unterlinden à Colmar
"Crinolines et chapeaux, la mode au temps des impressionnistes" au Musée de la Corderie Valois en Normandie
"Camille Moreau-Nélaton, Une femme céramiste au temps des impressionnistes" au Musée de la céramique à Rouen
"Jean Ranc, un montpelliérain à la Cour des rois" au Musée Fabre à Montpellier

Cinéma :

at home :
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"La course navette" de Maxime Aubert
des films cultes :
"Au revoir les enfants" de Louis Malle

"Little Odessa" de James Gray
"37°2 le matin" de Jean-Jacques Beyneix
"C'est arrivé près de chez vous" de Rémy Belvaux et André Bonzel
"La Balance" de Bob Swaim
et un court métrage "La pince à ongles" de Jean-Claude Carrière

Lecture avec :

"C'est quoi ton genre ?" de Agnès Vannouvong
"La petite ville des grands rêves" de Fredrik Backman
"Les somnambules" de Chuck Wending
"Mondes en guerre : tome IV, guerre sans frontières" de Louis Gautier
"Séquences mortelles" de Michael Connely
et toujours :
"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood

Du côté des jeux vidéos :

Retrouvez les jeux vidéos en live sur la TV de Froggy's Delight chaque soir de la semaine à partir de 21H

 

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=