Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La fonction de l'orgasme
Théâtre Paris-Villette  (Paris)  mai 2016

Recherche théâtrale de Didier Giraudon, Constance Larrieu et Jonathan Michel sur une idée de Constance Larrieu inspiré des les écrits de Wilhelm Reich, interprété par Constance Larrieu avec la collaboration de Didier Girauldon pour la mise en scène.

La Compagnie Jabberwock frappe fort avec son spectacle intitulé "La fonction de l'orgasme" et qualifié de "recherche théâtrale". D'une part parce qu'elle traite d'une thématique sociétale contemporaine peu abordée au théâtre.

D'autre part, parce qu'elle l'aborde, de manière inattendue, à partir de docte ouvrage éponyme, paru en 1927, du psychiatre-psychanalyste Wilhelm Reich consacré au désir orgamisque qu'il considère comme source d'énergie vitale et de santé mentale pour l'individu, que la société n'encouragerait pas afin de maintenir l'homme dans sa seule fonction de force de travail, et antidote à la névrose et au fascisme.

Or, cette approche chronologiquement bien antérieure à l'année érotique, s'avère paradoxale au regard de la société capitaliste et médiatique de ce début du troisième millénaire qui a récupéré la libération sexuelle en érigeant les "choses" du sexe en préoccupation majeure de l'individu, avec l'impératif de jouissance, dont l'orgasme serait le sésame, véhiculé par les médias et le culte de la performance qui alimentent les acteurs de la médecine sexuelle et enrichissent les entreprises du sexe-marketing.

Enfin, parce qu'en la forme, ce spectacle espiègle et protéiforme qui ne verse jamais ni dans le graveleux ni dans le raccoleur grâce à son unique officiante, la délicieuse comédienne Constance Larrieu à l'origine du projet, procède à une roborative, ambitieuse et réussie combinatoire des genres.

En effet, la partition ressort au monologue théâtral, au seul en scène humoristique, variante tant "stand-up" en ce qu'il est dispensé en adresse au public, que "sketch" car composé de saynètes, telles l'irrésistible séance de relaxation orgasmique, et à la performance, avec la représentation incarnée désopilante du diagramme de "l'acte sexuel orgasmiquement satisfaisant".

Et cela, dans le cadre d'une vraie fausse conférence avec diaporamas sur un sujet ayant fait l'objet de très sérieuses études scientifiques combinant l'essai théâtralisé et le documentaire théâtral avec des interviews d'éminents "spécialistes", de l'accorte kinésithérapeute périnéologue au sexologue jovial en passant par la tyrannique psychanalyste pour laquelle la vie se résume à une seule alternative, l'orgasme ou la mort, qui comporte également une mise en abime avec des des images du journal-vidéo de création du spectacle.

Avec l'accompagnement vidéo psychédélique, qui évoque le "Flower power" au slogan presque reichien "Faites l'amour et pas la guerre", conçu par Jonathan Michel, la création sonore de David Bichindaritz et les lumières de Stéphane Larose, ce patchwork bien calibré et maîtrisé mis en scène par Didier Giraudon et Constance Larrieu séduit, non sans divertir, avec l'interprétation investie de celle-ci qui s'avère une idéale médiatrice pour cette ludique réflexion.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=