Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pauline Drand
I See Beauty : 4 poems from Karen Dalton  (Autoproduit)  mai 2016

Au départ, il y a eu un livre de Pierre Lemarchand, Karen Dalton - Le souvenir des Montagnes aux éditions du Camion Blanc. Puis il y a eu une conférence à Rouen autour de la sortie du livre. Un CD, tiré à 150 exemplaires, a été remis aux participants, sur lequel on pouvait entendre des versions de poèmes de Karen Dalton dits ou adaptés en musique par Rebecca Manzoni, Lisa Li-Lund, Eloïse Decazes (Arlt), Marianne Dissard, Alma Forrer, Natasha Penot (Grisbi, et qui accompagne The Apartments sur scène) et enfin Pauline Drand.

Bien avant, en 1961, il y a Dylan qui déclare en interview que Karen Dalton est sa chanteuse préférée, ce qui met un peu d'éclairage sur cette poétesse et chanteuse. auteure de deux albums studio, pourtant bien plus tard, en 1969 et 1971.

A priori Pauline Drand a découvert ces textes dans l'ouvrage de Pierre Lemarchand, les a adaptés puis mis à disposition sur son Bandcamp. Elle n'a pas cherché la reprise facile de chansons existant sur un des deux albums publiés par Karen Dalton, mais a bel et bien mis en musique des poèmes.

Une des réussites du disque tient au choix musical folk et respectueux qu'a adopté Pauline Drand, en particulier sur "Long way home". Cependant, elle ne s'est pas non plus enfermée dans une forme d'hommage trop appuyé, et a ainsi réussi à s'approprier les mots de Karen Dalton. Mais la principale surprise provient de la voix de Pauline Drand, une voix au timbre profond, à classer entre la tradition d'une Joni Mitchell et la citadinité d'une Nico. Enfin pas vraiment de la voix en elle-même, ni la production, ni même de l'utilisation de l'anglais dont la sonorité a été pensée à l'écriture du texte. C'est un "je-ne-sais-quoi", comme diraient les britanniques. Ou une âme qui imprègne ces quatre titres, certainement due au dépouillement des morceaux.

En plus d'être une excellente réalisation folk, cet EP est en téléchargement à prix libre sur le Bandcamp de Pauline Drand, ce qui ne peut que vous pousser à aller y jeter une oreille attentive.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pauline Drand Double EP de Pauline Drand
Une 2ème chronique de l'album Pauline Drand Double EP de Pauline Drand
La chronique de l'album Faits bleus de Pauline Drand
L'interview de Pauline Drand (mercredi 15 juillet 2015 )

En savoir plus :
Le Bandcamp de Pauline Drand
Le Soundcloud de Pauline Drand
Le Facebook de Pauline Drand


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Pauline Drand (15 juillet 2015)


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=