Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Download Festival - Samedi 11 juin 2016
The Struts  (Hippodrome de Longchamp, Paris)  du 10 au 12 juin 2016

Un samedi après-midi au Download festival : The Struts

Première édition française de ce festival de hard rock / métal qui existe depuis 2003 en Angleterre et premier festival de ce genre à Paris : voilà de quoi attirer la curiosité des amateurs du genre mais pas seulement ! Cela se passait à l’hippodrome de Longchamp sur trois jours, avec en têtes d’affiches Iron Maiden vendredi 10, Korn samedi 11 et Rammstein dimanche 12 juin 2016.

Après avoir vu les Finlandais d’Apocalyptica et leur étonnant métal symphonique sur la grande scène puis Mass Hysteria, groupe français officiant depuis 1993, sur la deuxième scène (toute aussi impressionnante), il est temps de se diriger vers la troisième scène, nettement plus petite pour le concert suivant.

Située sur le côté de la scène principale qui n’accueille heureusement pas d’autre concert en même temps, la troisième scène à l’avantage d’être couverte et donc un peu plus sombre, ce qui facilite grandement les jeux de lumières. The Struts sont annoncés sur le programme et la première chose qui saute aux yeux est leur moyenne d’âge : ces musiciens sont nettement plus jeunes que la majorité des groupes précédents, ce qui est finalement cohérent puisque la troisième scène est consacrée à des formations moins connues mais aussi à une musique qui s’éloigne un peu du hard rock pur et dur des têtes d’affiches. Un peu de diversité donc, et les Struts sont en effet un groupe plutôt rock / glam rock.

Le chanteur, Luke Spiller, nuque longue et veste type boule à facettes disco dorée (oui oui), se démène sur scène en apostrophant très souvent le public, le faisant chanter, lever les bras et même s’accroupir pour ensuite bondir à son ordre. Beaucoup d’animations donc et la sauce prend plutôt bien grâce à l’incroyable énergie du chanteur et de ses musiciens : Adam Slack à la guitare, Jed Elliott à la basse et Gethin Davies à la batterie.

Le nom de The Struts viendrait de l’anglais to strut signifiant se pavaner, idée du manager en voyant la démarche du chanteur aux répétitions. Et en effet, celui-ci arpente fièrement la scène et n’est pas sans rappeler parfois Freddy Mercury. La comparaison est osée et pourtant ce jeune groupe anglais se pose comme l’héritier du rock britannique de Queen et des Rolling Stones (dont il a fait la première partie au Stade de France en 2014). On ne peut s’empêcher d’y penser en écoutant leur album Everybody Wants sorti en 2014. Mention spéciale aux titres "The Ol’ Switcheroo", "Young Stars" et surtout "Kiss This" qui donne l’irrésistible envie de chanter, se pavaner comme Luke (la veste en moins, quoique ?) et qui sans nul doute vous restera un bon moment dans la tête.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Download Festival en concert à Download Festival
Download Festival en concert à Download Festival #1 (édition 2016)
Download Festival en concert à Download Festival #2 (édition 2017)
Download Festival en concert à Download Festival #2 (édition 2017) - samedi
Download Festival en concert à Download Festival #2 (édition 2017) - vendredi
Download Festival en concert à Download Festival #2 (édition 2017) - dimanche
Download Festival en concert à Download Festival (dimanche 11 juin 2017)
Download Festival en concert à Download Festival #3 (édition 2018)
Download Festival en concert à Download Festival #3 (édition 2018) - Samedi
Download Festival en concert à Download Festival #3 (édition 2018) - Dimanche
Download Festival en concert à Download Festival #3 (édition 2018) - vendredi

En savoir plus :
Le site officiel de The Struts
Le Bandcamp de The Struts
Le Soundcloud de The Struts
Le Facebook de The Struts
Le site officiel du Download Festival
Le Facebook du Download Festival


Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=