Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce D'une famille à l'autre
Anna Muylaert  juillet 2016

Réalisé par Anna Muylaert. Brésil. Comédie dramatique. 1h22 (Sortie le 20 juillet 2016). Avec Naomi Nero, Daniel Botelho, Dani Nefussi, Matheus Nachtergaele, Lais Dias, Luciana Paes, Helena Albergaria et Renê Guerra.

Attention aux imprévoyants : pour voir "D'une famille à l'autre" d'Anna Muylaert dans de bonnes conditions, il ne faudra pas oublier de se munir d'une bonne réserve de mouchoirs en papier.

Car ce film, au sujet qui constitue désormais une espèce de genre en soi depuis "La vie est un long film tranquille d'Etienne Chatiliez en passant par «Tel père tel fils» de Hirokaru Kore-Eda, déclenche une vraie - et saine - émotion.

Encore une fois, un enfant échangé, ou plutôt dans ce cas brésilien "volé" à la naissance, va devoir vivre dans "l'autre" famille et c'est peu dire que les choses vont très mal se passer...

Après "Une seconde mère", grand film à la fois sensible, subtil et porteur d'émotions, on pouvait craindre qu'Anna Muylaert ne puisse pas retrouver la même qualité d'histoire et le même niveau de cinéma. Après avoir vu "D'une famille à l'autre", on est pleinement rassuré et l'on suivra désormais la cinéaste comme l'une des valeurs montantes du cinéma brésilien.

Capable de traiter un pareil sujet sans s'enfoncer dans les méandres du pathos de la complaisance est déjà un exploit. Tenir ses personnages et réussir mine de rien une étude de mœurs très précise de la société brésilienne en suivant le passage de Pierre devenu Felipe de la classe populaire un peu fourre-tout à une bonne bourgeoisie en ascension sociale en est un autre.

L'essentiel repose sur les épaules du jeune garçon et il faut souligner que Naomi Nero est, comme tous les autres acteurs, d'une sobriété très efficace. Même les parents "légitimes", qui ont vécu presque une quinzaine d'années dans l'angoisse et l'espoir de retrouver leur enfant volé et qui découvrent son hostilité et sa différence, ne font pas dévier leur compréhensive colère vers l'hystérie.

Car, la "différence" évoquée est à la fois saugrenue et douloureuse pour eux : Pierre aime s'habiller en femme. Et ce qui n'était qu'un postulat gratuit dans "Laurence anyways" de Xavier Dolan, prend dans le film d'Anna Muylaert une force symbolique très forte.

On ne dira pas comment se termine le long processus d'adaptation, presque d'apprivoisement du garçon, et comment il va zigzaguer entre son état d'avant et son état présent, mais encore une fois, la cinéaste brésilienne exprime cela avec une rare intelligence.

Dans "D'une famille à l'autre" d'Anna Muylaert, tous les personnages sont importants, ont tous leurs raisons et les font savoir. Peut-être que le personnage de la mère d' "avant" est un peu abandonné, mais cet évanouissement ne signifie pas qu'elle soit hors du jeu.

Dans cette belle construction où rien n'est théorique, Anna Muylaert se révèle comme dans "Une seconde mère" une formidable conteuse. Son cinéma populaire et d'une apparente simplicité la préserve pour l'instant des grands festivals qui tuent l'énergie créatrice des réalisateurs des pays dits tiers. On imagine qu'elle saura très bien échapper au piège et l'on attend avec impatience sa prochaine plongée dans le Brésil moyen.

"D'une famille à l'autre" d'Anna Muylaert est un des grands films de cette saison qui n'en manque pourtant pas. A voir absolument, donc !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=