Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce El Acompanante
Pavel Giroud  août 2016

Réalisé par Pavel Giroud. Cuba. Drame. 1h44 (Sortie le 17 août 2016). Avec Yotuel Romero , Armando Miguel Gómez, Camila Arteche, Yailene Sierra, Jazz Vilá, Jorge Molina Rôle et Broselianda Hernández.

On a vu récemment un film cubain tourné par un Irlandais, "Viva" de Paddy Breathnach, qui ne cachait pas son plaisir de renouer avec le mélo et d'en donner une version moderne.

Sur le papier, "El Acompanante" de Pavel Giroud possède les atouts qui pourraient lui fournir également de quoi revisiter le mélo latino.

Un jeune homme, atteint du SIDA, croise sur sa route un ancien champion de boxe déchu. Ses deux figures quasi antithétiques, l'un incarnant la fragilité et l'autre le machisme, vont, par la grâce de l'habile scénario de Pavel Giroud et d'Alejandro Brugues, devenir des amis, une amitié si forte que la mort attendue n'en aura pas raison.

"El Acompanante" de Pavel Giroud décrit par le détail comment Cuba, en 1986, au début de l'épidémie, rassemblait les malades du sida dans des lieux clos gardés par des militaires où ils étaient soignés à l'écart, des lieux qui étaient des espèces de sanatoriums chargés d'empêcher la propagation de la maladie dont on ignorait encore tous les modes de contamination. Une fois par semaine, les malades pouvaient quitter ces centres, mais pas seuls. On leur adjoignait un "accompagnant".

Dans le film, ce compagnon d'infortune partage aussi le quotidien de la "détention" du malade dont il s’occupe. En effet, il est "puni" parce qu'il est un ex-champion de boxe convaincu de dopage et qui doit justement se réhabiliter au milieu de ces nouveaux pestiférés.

Tout est donc en place pour confronter une fois encore le mâle cubain à ce qu'il redoute le plus : sa part féminine. Car il ignore pourquoi Daniel est là. Et le film, peut-être pour éviter les grosses ficelles mélodramatiques mais au risque de paraître vouloir un peu désamorcé le face-à-face, n'en fait pas un homosexuel mais un soldat contaminé en Afrique.

De toute façon, Pavel Giroud se refuse au voyeurisme et au pathos. Il cherche avant tout à décrire le fonctionnement du centre, développe tout autour de ses deux héros centraux, par ailleurs très charismatiques chacun dans leur genre, une galerie de personnages, malades ou soignants, qui contribue à garantir l'authenticité de son récit.

Au bout du compte, c'est sans effets grandiloquents qu'"El Acompanante" de Pavel Giroud réussit à émouvoir. Parfois, certains éléments scénariques sont attendus comme le combat d'Horacio pour remonter sur le ring et regagner son honneur perdu qu'on suit en parallèle avec la lutte de Daniel contre le mal qui le ronge. Heureusement, d'autres sont plus subtils, comme l'amour torride entre le boxeur et Lisandra la belle malade, qui le fait basculer au-delà de la compréhension et de la compassion...

Si le film est bourré de bons sentiments, il n'est jamais démagogique et sa sincérité en impose. Jamais non plus, il n'exalte ni ne condamne le système imaginé par Cuba au moment où se développe une maladie inconnue et incurable.

Ce témoignage poignant, au-delà du cinéma, fait du bien et devrait convaincre largement.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=