Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Quentin Sirjacq
Far Islands & Near Places  (Karaoke Kalk)  août 2016

Aujourd’hui je ne vous ferais aucune blague débile concernant Médor, mon petit bâtard, parce que l’heure est au sérieux. Je ne vais pas non plus vous faire un speech sur la situation dans le monde, il suffit que vous allumiez la télé (ou la radio) pour vous apercevoir que notre monde est devenu dingue.

Depuis peu, je m’intéresse très sérieusement à la méditation et l’album de Quentin Sirjacq est une perle de douceur. Il y a des morceaux de musique qui provoquent chez moi des émotions inexplicables. "Aquarius" est de ceux-là (tout comme en son temps "Tenki Ame" de Manu), cette envie de pleurer et de rire en même temps, les poils qui s’hérissent. Ceux qui commencent à suivre mes chroniques le savent, je suis plutôt du style déjanté mais là, je vais être sérieux.

Quentin Sirjacq est un très bon compositeur ! C’est toujours compliqué de chroniquer des albums instrumentaux, parce que la musique ne peut pas se raconter. Je pourrais me la jouer facile et vous dire d’aller simplement écouter, mais si "Aquarius" qui ouvre l’album est un pur moment de douceur, "Bodies" qui suit, lui, va vous réveiller. Attention, nous ne sommes pas sur un album de Punk-Rock non plus, mais c’est vraiment excellent.

Je ne connaissais pas du tout Quentin Sirjack. "Qui est-il ?", allez vous me demander ! (si si, je le sais). Eh bien Quentin Sirjacq fait entendre des pièces de piano ondoyantes, aux grâces impressionnistes, patinées très finement d'électronique ou de percussions (marimba, glockenspiel) qui peuvent évoquer le minimalisme d’un Philip Glass ou de Yann Tiersen.

"Multi-instrumentiste, Quentin Sirjacq a sorti plusieurs albums solo ainsi que des collaborations avec l’artiste anglais Dakota Suite sur différents labels (Schole Inc, Brocoli, Glitterhouse, Karaoke Kalk). Il compose également énormément pour le cinéma (Les beaux jours de Marion Vernoux - avec Fanny Ardant, Laurent Lafitte et Patrick Chesnais), le Théâtre (collaborations avec Nancy Huston, Rebecca Zlotowski), la radio (France Culture) et la Danse. Il se produit régulièrement en concert en Europe et au Japon."

Oui je sais, c’est facile, je te ressors un communiqué tout fait mais d’une part, il est très bien fait et d’autre part hein d’abord, c’est moi le chroniqueur, non (et puis je suis "honnête", je laisse entre guillements, histoire que tu vois bien que je cite) ?

Le morceau "Orange", le troisième, est dans la veine de "Aquarius" et met en valeur un très beau moment de piano, lui aussi transporte son auditeur dans un monde de douceur et d’onirisme. "Far Islands", le quatrième morceau lui aussi te fera planer. Et pour finir, "Wolves", le dernier morceau est bien plus rythmé.

Sincèrement, c’est une très belle découverte que j’ai fait là et je vous conseille fortement d’aller découvrir cet artiste, dès la sortie de son album !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Side Of Her Inexhaustible Heart de Dakota Suite & Quentin Sirjacq

En savoir plus :
Le site officiel de Quentin Sirjacq
Le Bandcamp de Quentin Sirjacq
Le Soundcloud de Quentin Sirjacq
Le Facebook de Quentin Sirjacq


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=