Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chronique d'une vie ...
Mauricio Cuervo  septembre 2016

Réalisé par Mauricio Cuervo. Colombie. Drame. 1h25 (Sortie le 14 septembre 2016). Avec Victor Hugo Morant, Jimmy Vasquez, Claudia Aguirre, Juan Carlos Ortega et Ángel Vásquez Aguirre.

Pas de cartels de la drogue, pas de guérilla et de para-militaires, pas d'enfants démunis dans l'enfer de Bogota. Pas non plus de référence au baroque épique sud-américain à la sauce Gabriel Garcia Marquez.

Décidément, "Chronique d'une vie" de Mauricio Cuervo n'a aucun des atouts habituels du cinéma colombien. Et son réalisateur a bien raison de ne pas les utiliser, car son film intitulé plus justement en espagnol "Cronica del fin del mundo" (Chronique de la fin du monde) est un film qui se savoure dans sa théâtralité évidente et revendiquée.

Ici, donc, pas d'événements majeurs et une action qui se limite à composer des numéros de téléphone, à aller prendre un verre avec un copain inintéressant ou à vivre sa crise de couple parce que l'enfant est apparu.

Ici, tout le monde est enfermé, en vase-clos, et le monde extérieur n'est qu'une idée obscure simulée par des lumières de la ville qu'on perçoit floues entre jaune et rouge. Il faut dire que Pablo Bernal (joué par l'admirable Victor Hugo Morant) vit enfermé chez lui depuis que sa femme est morte dans un attentat en plein Bogota vingt ans auparavant.

Le voilà, maintenant, persuadé que la fin du monde est proche et prêt à libérer sa parole contenue depuis la tragédie. Tout ce qu'il n'a jamais osé dire, il s'apprête à le déverser au téléphone...

Mais ce qui n'aurait pu être qu'un excellent défouloir sans conséquence se retourne contre lui : l'un de ses correspondants le menace de rétorsions... Lui qui ne pensait qu'à mourir dans une fin du monde bien venue se surprend maintenant à vouloir survivre à tout prix et craint les menaces répétées de son ennemi invisible...

 

Dans "Chronique d'une vie" de Mauricio Cuervo, les choses ne sont jamais acquises. Ce que l'on voyait comme une aimable plaisanterie propice à gags téléphoniques, se transforme en une description de la paranoïa, en une réflexion sur la solitude urbaine.

Équilibré subtilement entre parole et silence, dits et non-dits, le film de Mauricio Cuervo fait partager la vie des Bernal père et fils. Il ménage même une grande surprise et ne méprise jamais ces petites vies qui ont l'avantage de ressembler à toutes les autres.

"Chronique d'une vie" de Mauricio Cuervo n'appelle pas plus de commentaires que n'en font ses personnages pas toujours loquaces. C'est un film dans lequel on se sent bien, un point c'est tout. Dès qu'il commence, on le regarde instantanément sans arrière-pensées car personne n'y est jugé. Le quotidien banal qu'il décrit n'est pas condamné pour médiocrité. Qu'on affronte ou fuit la réalité, peu importe : l'essentiel est qu'il y ait une chronique à tenir, quelque chose à raconter et un peu de vie, voire d'amour, à partager.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=