Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Where to invade next
Michael Moore  septembre 2016

Réalisé par Michael Moore. Etats Unis. Documentaire. 2h00 (Sortie le 14 septembre 2016).

Casquette de base-ball sur la tête, drapeau américain en mains, surcharge pondérable au ventre, voilà Michael Moore de nouveau en croisade...

Et, comme toujours, c'est pour le bien de ses concitoyens qu'il va courir le monde pour annexer partout ailleurs ce qui manque à la première puissance mondiale pour asseoir davantage son leadership sur la planète.

Avec "Where to invade next" de Michael Moore, il ne faut pas s'attendre à une analyse fine et mesurée, à des arguments pesés et soupesés, à des thèses auxquelles répondent des antithèses. Le trait sera aussi gros et approximatif qu'un reportage télé d'une chaîne mondialisée appartenant à un grand groupe capitaliste.

Mais les biais de Michael Moore ont l'avantage de ne pas chercher à manipuler ses spectateurs, ou, tout au moins, de le faire en rigolant avec une mauvaise foi salutaire.

Quand il vient en France pour y louer les cantines scolaires en s'appuyant sur un expérience pilote où les enfants ont l'air d'être des gourmets dans un restaurant gastronomique, on ne peut qu'être hilare et le féliciter d'être le chantre d'une France sans chipolatas-purée.

Pareillement, quand il déniche "un" capitaliste italien dont la politique est de bien payer ses salariés et de ne pas leur rogner leurs acquis sociaux, on a envie d'applaudir en se disant que nos amis transalpins sont bien ingrats de se plaindre du chômage de masse et de l'afflux de migrants...

On a donc compris le principe de "Where to invade next" de Michael Moore : tout est mieux ici que là-bas, de l'autre côté de l'Atlantique. On est prêt à y souscrire, notamment avec les images pertinentes que le polémiste à la caméra montre de son pays. On aurait peut-être aimé qu'il tempère son enthousiasme pour le système européen au point de n'en jamais dénoncer les tares et les faiblesses.

N'empêche que, souvent, on se laisse emporter par son enthousiasme et par les paradoxes saisissants qu'il fournit. Ainsi, dans son escale en Slovénie, il tombe sur des étudiants américains qui se sont installés à Lubiana parce que les études supérieures y sont gratuites pour tous, même pour les étrangers.

Au lieu de s'endetter chez eux pour des années, avec de surcroît un résultat aléatoire, de plus en plus de jeunes étasuniens prennent un billet d'avion direction la Slovénie, d'autant qu'ils peuvent suivre leur cursus dans la langue de Barack Obama...

"Where to invade next" de Michael Moore fourmille de ces anecdotes édifiantes qui font le charme de ce qui ne pourrait être qu'une démonstration longue et ennuyeuse.

Comment, par exemple, ne pas se frotter les yeux en découvrant une joyeuse île-prison sans barreaux où les assassins font du vélo, surtout que le pays visité par Moore est la Norvège post-Anders Breivik ?

Bien sûr, certains diront, à juste titre, que Michael Moore est autant un agitateur qu'un showman et qu'il tient outre-Atlantique le rôle du "Petit Journal" en France. Mais, ce roi de la satire sait vraiment grossir le trait où ça fait mal aux Américains et, ce qu'il expose, libre à ses concitoyens d'en tenir compte pour améliorer ou changer - si c'est encore possible - un monde qui ne va vraiment pas bien...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=