Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La version Browning
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  septembre 2016

Comédie dramatique de Terence Rattigan, mise en scène de Patrice Kerbrat, avec Jean-Pierre Bouvier, Marie Bunel, Benjamin Boyer, Pauline Devinat, Philippe Etesse, Nikola Krminac et Thomas Sagols.

Situé dans un temps lointain, celui où le grec et le latin constituaient les "humanités" des élèves d'un collège chic anglais, "La version Browning" n'a pourtant rien de daté.

Malade, le professeur Crooker-Harris doit quitter l'établissement où il enseigne depuis dix-huit ans. La journée décrite dans la pièce de Terence Rattigan résume de manière dramatique la somme des échecs d'une vie vouée à l'enseignement du grec et qui n'a pas apparemment tenu aucune de ses promesses.

Craint de ses élèves avec qui il a perdu le fil et la joie d'enseigner, englué dans un mariage qui bat de l'aile, il n'aura même pas la satisfaction d'un "beau départ".

Quand Anthony Asquith porta la pièce à l'écran, avec comme scénariste son auteur, les distributeurs français ne reprirent pas comme titre "La version Browning" et préférèrent l'intituler "L'ombre d'un homme", ce qui résume finalement assez bien la situation.

Dans un décor unique d'Edouard Laug, censé être celui du bureau-salon du professeur, et qui raconte bien le cadre faussement confortable dans lequel évolue le couple Crooker-Harris, la tension est palpable. Chaque personnage qui se succède porte un coup de plus à l'enseignant.

Pour jouer Edward Crooker-Harris, qui porte sur ses épaules la pièce entière, il faut un acteur incontestable. Asquith avait choisi Michael Redgrave, qui reçut le prix d'interprétation à Cannes. Dans la seconde version cinéma, celle de Mike Figgis, c'est l'immense Albert Finney qui jouait le professeur.

On peut, sans le faire rougir, dire qu'ici, dans cette limpide adaptation de Patrice Kerbrat, Jean-Pierre Bouvier est du même calibre que ces deux mythiques acteurs anglais. Les yeux souvent fermés ou mi-clos, c'est à la voix qu'il rayonne sur le monde hostile qui l'entoure.

Dans ce texte subtil, on ne sait que tardivement s'il a conscience de la duplicité de son entourage et si, en pur esprit, il s'est suffisamment extrait du monde et réfugié dans son "Agammenon" d'Eschyle, pour faire fi du reste.

Quant à sa relation délétère avec son épouse, sorte de Madame Bovary pour campus, elle prend peu à peu une forme très acérée. Telle qu'elle est rendue par le couple Jean-Pierre Bouvier-Marie Bunel, elle a quelque chose à voir avec "La Danse de mort" de Strindberg. L'âge venant, ces deux-là sont condamnés à cohabiter et, au moment où s'achève "La version Browning", on imagine que le pire est devant eux.

Ainsi, cette pièce écrite il y a plus de soixante ans est étonnamment actuelle par la puissance des situations et des personnages créés par Terence Rattigan. C'est désormais un "classique" que Patrice Kerbrat a su monter intelligemment sans chercher à la moderniser à tout prix.

Cette "version Browning" sera, à coup sûr, un des succès de la saison à venir.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=