Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - vendredi 26 août
Mastodon - Yeti Lane - Motherwolf - NAS - Louise Attaque - L7 - Bibi Bourelly - Nekfeu - Jacques - Comah  (Square Bayard, Charleville-Mézières)  du 25 au 28 août 2016

9h30. La chaleur est insoutenable sous la tente empêchant toute grasse matinée. Qu’à cela ne tienne, après une douche salvatrice et glacée (ça ne plaisante pas, on est quand même en festival), je teste la cantine du camping pour le petit déjeuner : encore une fois, il règne une très bonne ambiance et il faut saluer les bénévoles qui ont fait fonctionner sans faiblir ce festival pendant quatre jours, chapeau à eux !

Il faut savoir que le Cabaret Vert est un éco-festival et que le but est donc de produire le moins de déchets possibles et d’être le plus écologique. On notera donc les toilettes sèches, sans doute meilleur système que des toilettes traditionnels dans ces conditions extrêmes festivalières ; le tri sélectif avec trois poubelles au lieu d’une et des couverts en cartons recyclables. Un mystère demeure cependant, l’absence de verres réutilisables, comme dans la plupart des festivals actuellement. L’argument étant qu’ils utilisent plus de plastique qu’un gobelet traditionnel et qu’ils ne sont en fait pas recyclables.

16h. Après avoir évité la chute d’un arbre, je me dirige vers le site du festival pour le début des concerts. A priori, cette journée est la moins intéressante pour moi, du rap et Louise Attaque, déjà vu au Fnac Live, en têtes d’affiches. Les concerts commencent avec Mastodon, groupe de métal nord-américain. Autant vous dire qu’il y a de la puissance sonore et de l’énergie ! Mention spéciale au look du guitariste en mode bûcheron hipster métalleux, très impressionnant ! On en vient à regretter qu’il y ait si peu de monde, mais il faut avouer que la chaleur est vraiment accablante et que le public cherche surtout à se tenir à l’ombre.

Je me dirige avec curiosité vers la scène des Illuminations pour voir Yeti Lane, annoncé comme "pop psyché" par le programme. Je suis un petit peu déçue par la prestation des deux musiciens, peut-être justement parce qu’ils sont deux mais j’ai l’impression que leur musique manque de profondeur. A réécouter au calme pour un deuxième avis sans doute.

Je ne suivrais le concert de Motherwolf que de loin mais l’entendrais tout de même avec plaisir : le rock puissant des Australiens est pêchu et il semblerait que la coupe de cheveux du chanteur, très talentueux cela dit en passant, soit complètement improbable, j’en ai entendu parler un certain temps après ce concert !

La chaleur commence enfin légèrement à tomber quand entre en scène NAS, première tête d’affiche de cette journée. Eminent rappeur east coast, il attire le public qui sort de sa torpeur et l’enflamme carrément lorsqu’il entonne sa reprise de "Sweet Dreams" baptisée "Street Dreams". Il passera ensuite par Michael Jackson avant de finir par Bob Marley. Devant ce concert assez inattendu, je suis finalement sous le charme de ce rappeur qui communique très bien avec son public malgré la barrière de la langue et qui livre un bon show bien rodé.

Je fais ensuite à moitié l’impasse sur Louise Attaque : beaucoup de monde est venu pour les voir, la plaine est remplie de monde mais ils livreront un show très similaire à celui que j’avais pu voir à Paris bien que le chanteur semble cette fois un peu plus énergique. Je vais plutôt jeter un œil aux L7 (je ne fais pas de blague promis) : groupe de grunge actif dans les années 90 et composé uniquement de femmes. Elles ont une pèche d’enfer et échangent beaucoup avec le public ravi !

C’est l’heure du sandwich à l’omelette pour moi (grosse découverte culinaire de ce festival, une association des plus étranges !) en écoutant de loin Bibi Bourelly et sa très belle voix.

Un petit détour par la grande scène pour jeter un œil rapide à Nekfeu : j’en ai tellement entendu parler l’année passée que je suis curieuse et finalement c’est exactement ce à quoi je m’attendais : du rap français donc, qui semble tellement palot à côté de NAS, compensé par une scénographie que Jean-Michel n’aurait pas renié. Mention spéciale à sa veste bleue qui brille au milieu des flammes pour son entrée sur scène.

Je fuis rapidement voir Jacques sur l’autre scène et grand bien m’en pris, c’est mon coup de cœur de la journée ! Cet homme vient d’une autre planète et c’est tant mieux. Son concept est simple mais tellement génial : il enregistre des sons en live d’objets divers et variés de la vie de tous les jours (râpe à fromage, billes, jouets…) qu’il boucle, en y ajoutant un peu de guitare, de piano ou de voix de temps en temps mais toujours sur le principe de la boucle. Le tout donne une musique électronique étonnante, jamais identique et finalement très agréable à écouter. Il enregistre même un court extrait de radio, pris au hasard des fréquences pendant son mix. Sa musique semble venue de l’espace mais lui aussi : les cheveux tonsurés, il quittera la scène sur les mains… A revoir donc de toute urgence !

Le dernier concert transforme l’ambiance en boite de nuit avec la techno bien efficace de Comah : sans doute assez peu intéressante à écouter comme ça mais diablement efficace pour danser ! Je quitte le festival à la fin du concert dans le flot des festivaliers qui rentrent au camping, croisant sur ma route une étrange assemblée frappant en rythme sur le conteneur à verre, à la lumière du réverbère...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Mastodon en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - samedi
Mastodon en concert à Sonisphere Festival - France 2013 - 3ème édition
Yeti Lane en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Yeti Lane en concert au Festival La Route du Rock #22 (vendredi 10 août 2012)
Yeti Lane en concert au Forum (samedi 2 mars 2013)
L'interview de Yeti Lane (samedi 2 mars 2013)
La chronique de l'album A plus tard crocodile de Louise Attaque
La chronique de l'album Y a-t-il quelqu'un ici ? de Louise Attaque
Louise Attaque en concert au Festival des Terre Neuvas 2005 (samedi)
Louise Attaque en concert au Festival Halloween 2005
Louise Attaque en concert à l'Elysée Montmartre (Festival Life Live) (18 décembre 2005)
Louise Attaque en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (dimanche)
Louise Attaque en concert à Château de l'Emperi (17 juillet 2006)
Louise Attaque en concert à Angers (22 novembre 2006)
Louise Attaque en concert au Festival Les Nuits Parisiennes 2006
Louise Attaque en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - samedi 2
Louise Attaque en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet
Louise Attaque en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
Louise Attaque en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Nekfeu en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016) - vendredi 1er juillet
Nekfeu en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Samedi 7 juillet
Nekfeu en concert à Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019) - Samedi 15 juin
La chronique de l'album Romantic de Jacques
La chronique de l'album Roses for ashes de Jacques
Jacques parmi une sélection de singles (janvier 2007)
La chronique de l'album En plein Bataclan de Jacques Higelin
La chronique de l'album Le Cowboy et la Callgirl de Jacques Duvall
La chronique de l'album Expert en désespoir de Jacques Duvall
Jacques parmi une sélection de singles (mai 2011)
La chronique de l'album Les Aiguilleurs du Ciel de Jacques Air Volt
La chronique de l'album Le Dilettante d'Avignon - Jacques Fromental Halévy de Orchestre Régional Avignon-Provence - Michel Piquemal
La chronique de l'album Rêvolt de Jacques Air Volt
Articles : Hommage à Jacques Higelin - Marc Duquenoy - Armelle Yons - Jérémie Kiefer - Cat Loris - Paul Galiana - Olivier Eyt
Jacques en concert à la Salle Jacques Brel (18 octobre 2003)
Jacques en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Jacques en concert au Café de la Danse (24 janvier 2008 )
Jacques en concert à la Salle Jacques Brel (20 mars 2009)
Jacques en concert à Trois Baudets (18 avril 2009)
Jacques en concert à Arènes de l'Agora (samedi 9 janvier 2010)
Jacques en concert à La Cigale (mercredi 14 mars 2010)
Jacques en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
Jacques en concert au Connétable (lundi 6 juin 2015 )
L'interview de Jacques Duvall (18 avril 2009)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Le Cabaret Vert
Le Facebook du Festival Le Cabaret Vert

Crédits photos : Laura Balfet


Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Jacques Duvall (18 avril 2009)


# 15 décembre 2019 : Pas de retraite pour le Père Noël

Si vous voulez piocher dans notre sélection culturelle quelques cadeaux pour noël, c'est le moment. Vous pouvez même encore commander quelques tote bags en édition limitées Froggy's Delight ici : Envoi garanti avant noel ! En attendant c'est parti pour du théâtre, des disques, des films, des expos... et même un joli casque de réalité virtuelle à mettre sous le sapin.

Du côté de la musique :

"American Utopia on Broadway" de David Byrne
"Le roi des ruines" de Andoni Iturrioz
Rencontre avec C GEM qui nous offre aussi une session avec son Red Moon Orchestra
"Street talk : Saxophone summit" de Dave Liebman, Joe Lovano et Greg Osby
"Single so over" de Kid Francescoli
"Brutal pop" de Sun
"Big bang" de Les Bons Becs
"Whosampled.com", mix numéro 6 de notre podcast Listen In Bed
"I don't know what i'm doing" de Molto Morbidi
"Aside" de My Imaginary Loves
"Hits hits hits hourra" de Marcel et son Orchestre
"Midnight colors" de Midnight Colors
Et pour finir, un petit tour aux aux 41eme Transmusicales de Rennes
et toujours :
"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Warm" au Théâtre du Rond-Point
"Les Chiens" au Théâtre La Flèche
"L'Entrée en résistance" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Pâtes à l'ail" au Théâtre La Scène Parisienne
"Comme des soeurs" au Théâtre La Scène Parisienne
"Une femme se déplace" au Théâtre des Abbesses
"La Valse d'Icare" au Théâtre Le Lucernaire
"Monsieur X" au Théâtre de l'Atelier
"Dracula, Lecture rock dans la veine de Bram Stocker" à la Maison de la Poésie
"Les Wriggles - Complètement Red" au Palace
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de la Tempête
"Camille contre Claudel" au Théâtre Lepic
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Chanson Plus Bifluorée - Spécial Fêtes" au Théâtre La Bruyère
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Sculptures infinies" aux Beaux-Arts

Cinéma avec :

"The Lighthouse" de Robert Eggers
et la chronique des films sortis en décembre

Lecture avec :

"La Wehrmacht, la fin d'un mythe" de Jean Lopez
"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'Amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=