Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Melissmell
Lankou  (Discograph / PIAS)  septembre 2016

Le bon rock n’est pas français, John Lennon nous l’a bien dit. Difficile de lui donner tort quand on réécoute le rock français de l’époque, mais force est de constater que le rock est mort et ressuscité plusieurs fois depuis. Melissmell l’a d’ailleurs chanté, faisant siens les mots de Guillaume Favray - qui participe aussi à l’album dont je vais vous parler.

On le sait bien, rien n’est plus dangereux qu’un français à qui on dit qu’il n’a aucune chance. Alors, à la manière d’une équipe de foot tricolore conspuée par une horde de journalistes sportifs qui n’ont plus tapé dans un ballon depuis le brevet des collèges, les musiciens français se sont approprié le rock sans renier la chanson, ils se sont accaparé son énergie pour lancer leurs mots plus fort, plus haut, pour donner naissance à cette branche du rock qu’on appelle rock français, faute de mieux. Un rock littéraire et engagé, un rock dont la puissance sert la révolte, un rock qui grandit aujourd’hui d’une nouvelle pierre : L’Ankou de Melissmell.

Play >

"1, 2, 3, j’irai dans les bois…"

Détournement de comptine. Invitation malicieuse, l’air de rien, à prendre le maquis. Vous avez demandé la colère ? Ne quittez plus. Melissmell passe en revue un monde qui s’autodétruit, qui se gonfle de vanité, elle frappe là où ça fait mal. Un peu partout à vrai dire. Notre époque ne manque pas de révoltes, elle manque peut-être seulement de révoltés. Mélanie Coulet, de son vrai nom, jette ses mots d’une voix rauque et on sent la vérité, l’honnête rage, cette franchise qu’on prend dans la gueule et ça fait tellement de bien qu’on en veut encore, plus fort. Fric, terreur, gâchis, religion ou "ce foutre qui vous dévore", tout est là, tout est lié.

Le son est dur, dépouillé de tout artifice, net et tranchant à l’image des textes et de la voix. Au-delà du classique trio guitare, basse, batterie, quelques synthés et boîtes à rythmes viennent remplir un espace sonore sobre qui flirte parfois avec le son des années 80, rock de la contestation. Un rock qui connaît ses classiques et sait faire appel à notre inconscient collectif pour mieux nous parler d’aujourd’hui. Entourée de Matu (Mano Solo), Daniel Jamet (Mano Negra), Bruno Green (Détroit), Bayrem Ben Amor, Melissmell a su composer une équipe et un écrin pour ses chansons.

Dix chansons entrecoupées de cinq comptines vraiment pas enfantines. Cinq moments hors du temps qui structurent le discours de "La clé" aux "Adieux", dix titres puissants où la violence peut aussi laisser place à la douceur ("La noyée", "Ma petite étoile noire"), toujours profonde.

[] Stop

Plus qu’un chant révolutionnaire, c’est une invitation à se battre, un appel à cette mort qui symbolise la renaissance, un défi lancé à l’Ankou, la faucheuse dont on entend grincer la charrette tard dans la nuit.

Adieu poète… Adieu l’enfant… Adieu l’espoir… Adieu les fous… Adieu ma chair...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ecoute s'il pleut de Melissmell
Melissmell parmi une sélection de singles (février 2011 )
La chronique de l'album Droit dans la gueule du loup de Melissmell
Melissmell en concert au Festival des Oreilles en Pointe 2011 (21ème édition)
Melissmell en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - mercredi 12 septembr
Melissmell en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Melissmell en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - jeudi 13 septembre

En savoir plus :
Le site officiel de Melissmell
Le Soundcloud de Melissmell
Le Facebook de Melissmell


Alex BBH         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=