Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jules Renard, l'homme qui voulait être un arbre
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  octobre 2016

Monologue dramatique d'après le journal de Jules Renard conçu et interprété par Caterine Sauval.

Dans ce spectacle-hommage à Jules Renard, il faudra attendre les toutes dernières minutes, les très émouvantes dernières minutes, pour comprendre le titre choisi par Catherine Sauval.

Maîtresse incontestée de ce "Jules Renard, l'homme qui voulait être un arbre", elle a choisi les textes du père de "Poil de Carotte" extraits principalement du "Journal", des "Bucoliques" et des "Histoires Naturelles".

Illustrissime avec son héros roux, qui lui ressemblait si fort, Jules Renard était considéré comme un "petit maître" de la fin du XIXe siècle. C'est justement la publication de son "Journal" qui lui assurera une vraie postérité pour autre chose que "Poil de Carotte".

L'intimité qu'il expose, pleine de fulgurances qu'on répète comme autant de mots d'auteurs ou d'aphorismes, riches en moments forts où il expose sa vision plutôt pessimiste de l'humanité, montre un homme bien plus complexe que le littérateur "professionnel de la profession" qu'il paraissait être de son vivant.

Ainsi Catherine Sauval s'en est emparée avec bonheur, réussissant aussi, par sa seule interprétation, à occulter une part moins glorieuse qui traverse son œuvre, comme celle de ces collègues de ces quarante premières années de la IIIème République : une franche misogynie.

On ne répètera pas certains de ces "mots" pour définir le sexe dit à l'époque faible, et l'on se dit qu'il vaut donc mieux que ce soit une femme qui se fasse son porte-parole, chose qui rétrospectivement eût pu sans doute le faire évoluer sur la question du féminisme...

Mais Catherine Sauval, dans son florilège, qu'elle expose avec astuce, comme ce moment où elle tire des "petits papiers" qui contiennent des "pensées" de Jules Renard, ne se contente pas d'évoquer la partie de son œuvre où ce misanthrope s'en prend aux hommes qu'il rêvait plus grands que ce qu'il a pu en voir. Elle interprète aussi beaucoup de textes où il parle de la nature, vante en panthéiste les animaux et les paysages.

Parfois, dans leur pureté première, on pense que ce bourguignon d'adoption avait quelque chose d'un Japonais auteur de haïkus. Tels que Catherine Sauval les interprète, les textes sur la nature de Jules Renard font penser à Soseki, son contemporain nippon qui, à l'époque des "Histoires naturelles" écrivait "Oreilles d'herbe" et "Je suis un chat".

Pareil amour des bêtes et des gens simples ne pouvait toucher que des esprits supérieurs cachés dans des corps bourrus et des âmes faussement ombrageuses.

Catherine Sauval expose dans son spectacle passionnant de bout en bout le meilleur d'un homme bon. Mieux qu'un plaidoyer, "Jules Renard, l'homme qui voulait être un arbre" est une incitation faite à tous les nombreux spectateurs qui auront pris du plaisir à écouter sa prose à la lire ou à la relire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=