Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Pluie
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  octobre 2016

Pièce marionnettique d'après l'oeuvre éponyme de Daniel Keene conçue et interprétée par Alexandre Haslé.

Plasticien, comédien et marionnettiste, Alexandre Haslé propose, avec la collaboration de la scénographe et accessoiriste également formée au jeu masqué Manon Choserot, une époustouflante transposition en pièce pour un comédien et des marionnettes de "La Pluie" de Daniel Keene.

Ressortant au memento mori, l'opus du dramaturge australien aborde l'Holocauste et le devoir mémoriel à travers l'histoire d'une femme, devenue une vieille babouchka, qui, depuis de longues décennies, conserve les objets que lui ont remis des personnes inconnues qui partaient, démunies de tout, pour un voyage forcé sans bagages et sans retour.

Mais elle vit aussi avec le souvenir obsédant de visages-fantômes, et notamment celui du petit garçon et de son flacon de pluie, qui est source d'une souffrance sans remède.

Le spectacle est presque pantomime tant il est économe de mots, car est difficilement dicible l'abime dans lequel fait plonger la barbarie, et s'octroie juste quelques inserts musicaux qui évoquent tant la musique klezmer que celle du compositeur Anton Karas, qui signa la bande originale du film "Le troisième homme" de Orson Welles.

La puissance dramatique du jeu dramatique de Alexandre Haslé fascine car non seulement reprend à son compte la parole du personnage-narrateur, une parole qui le bouleverse de manière patente, mais son corps s'hybride avec celui des masques et marionnettes pour aller au delà de la traditionnelle fonction d'interprète-manipulateur et laisse pantois le spectateur confronté au tragique tant de l'Histoire que de la condition humaine.

De plus, le spectacle est placé sous le signe d'une triple esthétique, qui subjugue autant qu'elle perturbe, et sublime le caractère magique de l'art marionnettique.

En premier lieu, celle du dépouillement qui préside à l'élaboration des marionnettes faites de chiffon et de papier mâché aux ternes couleurs terreuses, celles de corps-poussière,et du naturalisme qui préside aux figures, mélange de réalisme et de grotesque, en résonance avec les codes de la marionnettiste allemande Ilka Schönbein auprès de laquelle Alexandre Haslé a travaillé, et qui, en l'espèce, rappelle celui des toiles des Primitifs allemands, des portraits de Soutine et, surtout, des oeuvres de jeunesse de Chagall, avec ses personnages "volants", qu'ils soient rabin, violoniste ou jeune mariée.

Ensuite, une esthétique de l'apparition car ces figures du passé apparaissent sur un plateau plongé dans un noir épais et angoissant, émergeant, tels les flashs mnésiques qui assaillent et hantent l'esprit de la vielle femme, sous les subtiles lumières expressionnistes de Nicolas Dalban Moreynas.

Dans ce registre, la Compagnie Les lendemains de la veille présente, sans aucun doute, avec cette merveille de création et d'exécution, l'un des spectacles les plus impressionnants et donc totalement indispensable.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=