Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Olli Mäki
Juho Kuosmanen  octobre 2016

Réalisé par Juho Kuosmanen. Finlande/Allemagne/Suède. Biopic. 1h32 (Sortie le 19 octobre 2016). Avec Jarkko Lahti, Eero Milonoff, Oona Airola, Joanna Haartti, Esko Barquero, Elma Milonoff, Leimu Leisti et Hilma Milonoff.

Boxe et cinéma font souvent bon ménage. Mais, en général, sauf quelques films argentins (avec Carlos Monzon), "Rocco et ses frères", "Edith et Marcel", la plupart des films sur la boxe sont américains et relatent la vie et les combats de grands champions. Champions déchus ou glorieux, de "Gentleman Jim" à "Fat City", de "Rambo" à "Million Dollar Baby", la boxe fournit prétexte à des leçons de vie.

Cette fois-ci, avec "Olli Mäki" de Juho Kuosmanen, c'est une vision inédite du "Noble art" qui est proposée. D'abord, le boxeur, dont le nom donne le titre au film, est finlandais. Et, chose plus rare, on sait d'avance qu'il va perdre son championnat du monde, même si le titre complet du film est "Le jour le plus heureux dans la vie d'Olli Mäki". Car, ce sportif qui a vraiment existé, et a disputé une couronne mondiale à domicile, affronte un grand boxeur dont le nom est resté : Davey Moore

Hasard du calendrier, on connaît toujours son patronyme avant tout grâce à une chanson du prix Nobel de littérature, Bob Dylan. Sa victoire contre Olli Mäki sera d'ailleurs l'une des dernières, puisqu'il mourra sur le ring, l'année suivante et fournira au pop singer nobélisé le tube "Who's killed Davey Moore ?"

Ce que raconte "Olli Mäki" de Juha Kuosmanen est beaucoup moins tragique, puisqu'il s'agit de l'idylle entre Olli et Raija, qui naît au moment où le champion finnois doit s'entraîner pour son grand combat. Raija sera celle qui partagera toute la vie de ce ""petit" boxeur combattant dans les "poids plumes"

Tourné dans un splendide noir et blanc, le premier film de Juha Kuosmanen rappelle aux Finlandais un moment important de leur histoire, celui où le pays essaie de se forger des héros populaires capables d'exalter une identité mise à mal par une neutralité à l'ombre du grand voisin soviétique.

Olli, à la recherche de l'amour et de la gloire, aura, malgré la défaite, gagné l'un et l'autre. À la fois belle description du milieu de la boxe finlandais et rappel de ce qu'était la vie finnoise aux débuts des années 1960, "Olli Mäki" de Juha Kuosmanen est un film d'une grande simplicité qui touchera, notamment grâce à l'interprétation sensible des deux tourtereaux, Jarkko Lahti et Oona Airola.

Le plan final où l'on apercevra deux ombres familières exprime tout le bon esprit qui anime l'entreprise de Juho Kuosmanen.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=