Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Assommons les pauvres
Théâtre Le Triton  (Les Lilas)  octobre 2016

Cabaret politique conçu par Evelyne Pieiller interprété par Jacques Pieiller et Jean-Louis Hédouinb accompagnés par le groupe Rise People, Rise !.

Ceux qui n'aiment ni les idées molles ni le politiquement correct devraient apprécier "Assommons les pauvres", spectacle rock conçue par Evelyne Pieiller.

En quatre vingt minutes chrono, elle a rassemblé quelques textes d'auteurs magistraux du 19ème siècle (Victor Hugo, Charles Baudelaire, Léon Bloy) et du XXe siècle (Roger Vailland) d'une force rare, qu'elle confronte au rock de combat du groupe Rise People, Rise !.

Agrémenté de sa propre prose et même d'une chanson, "Sans un", qu'elle a écrite et qu'interprète Jacques Pieiller, ce mélange faussement hétérodoxe donne l'occasion d'évoquer ce que la pauvreté veut dire du côté des pauvres et de ceux qui ne les prennent pas de haut.

Qu'ils soient des auteurs comme Hugo, ancien chevau-léger pro Charles X passé à la "gueuse" républicaine, et Léon Bloy, catholique extrême ayant fait vœu de pauvreté extrême, ou Baudelaire, dandy réactionnaire et Roger Vailland, dandy révolutionnaire, tous ont en commun l'envie que les pauvres ne se soumettent plus à l'ordre injuste, voire comprennent qu'ils constituent une force capable de renverser ces montagnes de l'injustice...

Pour interpréter ces textes décapants, qui s'ils avaient des correspondances aujourd'hui, vaudraient à leurs auteurs de fortes amendes, voire quelques années de prison dans le cas de Léon Bloy justifiant l'incendie meurtrier du Bazar de la Charité, Jacques Pieiller s'est fait rigolard, sarcastique et sardonique, chapeau sur la tête et canne en main.

Plus méchant encore, son complice, Jean-Louis Hédouin, savoure doucereusement les mots de Bloy justifiant la combustion de plus d'une centaine de dames patronnesses de l'aristocratie dont les robes se sont embrasées pendant que leurs époux ou amants fuyaient dare-dare le brasier provoqué par la pellicule des frères Lumière...

En contrepoint à ces mots terribles, résonne le son puissant du groupe Rise People, Rise !, par ailleurs pas non plus très correct dans ce qu'il énonce dans la langue de Bernanos ou dans celle de Ken Loach.

Avant le spectacle, on reçoit des "boules quies" chargées d'amortir les percussions sauvages de Lucas de Geyter, par ailleurs excellent chanteur-hurleur, et les échos rudes de Johan Toulgoat à la guitare et de Jérôme Baudouin à la basse.

Sans vouloir influencer les oreilles qui viendront voir "Assommons les pauvres", l'honnêteté intellectuelle voudrait que l'on s'en dispensât. Car cette violence sonore que l'on se prendra de plein fouet vaut, en quelque sorte, approbation de ce qui est dit pendant le spectacle et qui, longtemps après sa fin, continuera de hanter ceux qui rêvent encore d'un autre monde où la terre tournerait rond.

"Assommons les pauvres" est forcément vraiment fait pour eux et leurs oreilles.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 03 mars 2024 : une giboulée de nouveautés

Encore des tas de choses sympatiques à découvrir cette semaine, à voir, à lire, à écouter, à applaudir ! c'est parti pour le programme..

Du côté de la musique:

"Gangbusters melody club" de Caravan Palace
"Modern life" de Kiem H
"Veil" de Lysistrata
"It's soul that counts" de Principles of Joy
"Stonewalled" de Under 45
quelques petits clips à découvrir : Sidilarsen, Alcest, Karkara, Lucie Folch, The Silver Lines
"Rita Graham partie 1", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious

Au théâtre

les nouveautés :

"Les bonnes" au théâtre 14

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flêche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

"Blue giant" de Yuzuru Tachikawa
"Alice (1988)" de Jan Svankmajer
et toujours :
 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Le masque de Dimitrios" de Eric Ambler

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=