Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un Roi, deux Dames et un Valet
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  octobre 2016

Comédie dramatique de François Porché d'après une nouvelle de Madame Simone, mise en scène de Marie Véronique Raban, avec Annie Monange, Philippe Blanchard et Marie Véronique Raban.

Même si elle est affaire de stratégie, la partition de "Un Roi, deux Dames et un Valet" ne renvoie pas à une combinaison de jeu de cartes mais plonge au coeur de la guerre des favorites qui sévit à la cour du Roi Soleil et, plus précisément, celle qui oppose la marquise de Montespan et Madame de Maintenon.

La première, maîtresse en titre, sublime beauté aristocratique qui a fait son temps, et surtout des bâtards royaux légitimés, ce qui s'oppose à un limogeage pur et simple, refuse obstinément de céder la place à Madame de Maintenon, une roturière qui fut la gouvernante de ses enfants.

Celle-ci a pris l'ascendant sur le roi vieillissant au point de se faire épouser et, bien que dévote, sa soif de revanche sociale ne l'incite pas à pratiquer la charité et le pardon des offenses à l'égard de celle qui se pose encore comme sa rivale.

D'après un texte de Madame Simone, son épouse femme de lettres et grande comédienne du début du 20ème siècle, François Porché a conçu une pièce brillante, spirituelle et néanmoins soutenue au plan dramaturgique, qui retrace le dernier assaut de ce duel pour un roi entre deux femmes à la langue acérée et rompues aux traits d'esprit et à la rhétorique de cour. Mais il dépend de leur avenir et l'heure n'est plus aux fleurets mouchetés.

Il revêt la forme d'une joute pilotée et arbitrée par le factotum royal, un valet qui n'appartient pas à la vulgaire valetaille mais le premier valet du roi, un roi qui n'aime pas se trouver dans l'embarras et, en l'espèce, joue l'arlésienne, par ailleurs au fait de toutes les intrigues et doté de la diplomatie rouée du plénipotentiaire.

Marie Véronique Raban en assure la mise en scène efficace dans une version resserrée à ces trois principaux protagonistes qui, dès lors, ressort au théâtre dit de conversation, comme, au jeu, elle campe parfaitement l'orgueilleuse marquise, naïve coquette sur le retour et mère sans tendresse, qui croit encore à son influence.

Tout comme Annie Monange qui incarne une Madame de Maintenon duelle, à la fois femme maternelle et machine de guerre ambitieuse, tenace et haineuse, presque tartufienne, usant de sa dévotion comme d'une arme, plus conforme à la réalité historique, car, ainsi que l'écrivait Colette lors de la création de la pièce en 1935, une belle âme n'aurait sans doute pas suffit à maintenir sa position pendant plus de trois décennies, qu'à son image réductrice dans la mémoire collective.

Maîtrise, métier et sensibilité président à leur interprétation des différentes facettes de personnages qui ne sont pas monolithiques.

Dans le rôle de Bontemps, commensal et confident de Louis XIV qui, selon Saint-Simon, avait la cour à ses pieds, et qui, en l'occurrence, tire les ficelles avec brio, la composition de Philippe Banchard est enthousiasmante par son amplitude qui va de la truculence du grand valet de comédie expert en ressorts et intrigues à la virtuosité machiavélique du stratège talleyrandien maniant manipulation, vraie ou fausse complicité et persuasion.

Donc une belle réussite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été

L'été approche et avec lui la pénurie de sorties en tout genre mais d'ici là, on fait le plein !.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché
et toujours :
"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets

Au théâtre :

les nouveautés :

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=