Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Food Coop
Tom Boothe  novembre 2016

Réalisé par Tom Boothe. Etats Unis/France. Documentaire. 1h37 (Sortie le 2 novembre 2016).

Voilà un joli documentaire qui sert bien la cause qu'il défend. "Food Coop" de Tom Boothe a pour but de faire connaître la plus grand coopérative alimentaire de New York, la "Park Slope Food Coop".

Pendant 97 minutes, on va donc découvrir ce que ses partisans appellent un "pied de nez" à la grande distribution américaine... et une expérience qui commence à faire des émules, notamment à Paris.

Existant depuis 1973, la "Park Slope Food Coop" réunit 16 000 associés coopérateurs qui viennent faire leurs courses, notamment de produits frais, dans ce super marché d'un genre très particulier.

En effet, si l'on adhère (la part coût 100 dollars) et si l'on accepte les conditions (travailler 3 heures par mois à l'intérieur de la coop), on pourra se fournier en produits frais de qualité, souvent bio et provenant de petits producteurs locaux, à un prix inférieur à 40 % aux prix pratiqués par les grandes surfaces.

Tom Boothe suit les coopérateurs-travailleurs dans le magasin et l'on est très vite en empathie avec ces gens qui devaient voter pour Bernie Sanders et ne pas être très motivés par le choix entre les deux caricatures politiques que sont Donald Trump et Hillary Clinton.

Ici, qu'on soit professeur, assistante sociale, psychanalyste, retraitée de la justice, on trouve toujours de quoi faire pour la collectivité des coopérateurs. Les uns les accompagnent jusqu'à leur métro ou leur voiture, les autres balaient les rayons ou les remplissent.

D'autres préparent le fromage à la coupe (eh oui ! Voilà un des seuls endroits en Amérique où le fromage n'est pas traité comme un condiment ou une sauce pour un hamburger). Certains gèrent le personnel, l'administration, voire les coopérateurs mauvais payeurs ou mauvais camarades.

Tous paraissent heureux de travailler en commun pour une organisation dont le but n'est pas le profit pur et dur et cela donne à "Food Coop" de Tom Boothe de quoi être un film optimiste, loin de la vision anxiogène de tous les documentaires habituels sur les États-Unis.

Evidemment, un mot vient vite aux lèvres : "bobo". Et, malgré les démentis des coopérateurs, expliquant que "Food Coop" n'est pas le résultat de la gentrification de New York, mais une tentative pour, au contraire, y résister par la mixité sociale, on voit bien que le client moyen a tout de la classe moyenne supérieure sensibilisée à l'écologie et aux problèmes environnementaux...

Dommage, car Tom Boothe sort un moment de "Food coop" et montre le désastre de la grande distribution américaine pour les pauvres, la médiocrité (pour ne pas dire pire) des produits proposés, le manque d'hygiène des magasins, etc.

Portrait en creux de l'Amérique, première puissance du monde mais qui laisse ses habitants vivre dans des conditions déplorables, "Food Coop" de Tom Boothe veut démontrer qu'un autre monde est possible... et l'exporter.

Le film est d'ailleurs une co-production française qui a pour partenaire la Région Île-de-France et sert de modèle à "La Louve", la première coopérative alimentaire parisienne, qui, dans le 18ème arrondissement, s'inspire intégralement de la "Park Slope Food Coop".

Considérer ce film bourré d'idées généreuses comme un film de "propagande" n'est pas le dénigrer. Car il atteint son but et nul doute que "Food Coop" de Tom Boothe suscitera des vocations de ce côté-ci de l'Atlantique...

Bonne chance aux épiciers utopistes à l'heure où Paris est désormais mis en coupe réglée par toutes les grandes enseignes, déclinées en petites, moyennes ou grandes surfaces !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 avril 2021 : En avril ne te cultive pas d'un fil

Pas de nouvelle bonne nouvelle... pas sûr. En attendant de pouvoir aller à nouveau vers la culture, faisons la venir vers nous. Voici notre sélection de tout un tas de choses à écouter, lire, voir et (re)découvrir. On commence évidemment avec le replay de la MAG #25 ! et oui déjà, en on n'est pas peu fier !

Du côté de la musique :

"Djourou" de Ballaké Sissoko
"A live full of farewells" de The Apartments
"Racine carrée de vos utopies" de Les Marteaux Pikettes
"Detectorists" le 19ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Bach en miroir" de Marie-Andrée Joerger
"Drot og Marsk" de Peter Heise
"Bye bye baby" de Requin Chagrin
"Good for you" de Slim Paul
et toujours :
"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La Collection" d'Harold Pinter
"Le Cabinet horrifique" de Valérie Lesort
"Vêtir ceux qui sont nus" de Luigi Pirandello
'Féminines" de Pauline Bureau
"Noire" de Tania de Montaigne
"Love & Politics" de Dan Turden
"NinaLisa" de Thomas Pédour
"Le Bœuf-musical Boris Vian" au Hall de la Chanson
"Hippolyte et Aricie" de Rameau

Expositions :

en virtuel :
"Trésors Nabis" du Musée d'Orsay
"Bonnard, Le Cannet, une évidence" au Musée Bonnard au Cannet
"Yan Pei-Ming - Au nom du père" au Musée Unterlinden à Colmar
"Crinolines et chapeaux, la mode au temps des impressionnistes" au Musée de la Corderie Valois en Normandie
"Camille Moreau-Nélaton, Une femme céramiste au temps des impressionnistes" au Musée de la céramique à Rouen
"Jean Ranc, un montpelliérain à la Cour des rois" au Musée Fabre à Montpellier

Cinéma :

at home :
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"La course navette" de Maxime Aubert
des films cultes :
"Au revoir les enfants" de Louis Malle

"Little Odessa" de James Gray
"37°2 le matin" de Jean-Jacques Beyneix
"C'est arrivé près de chez vous" de Rémy Belvaux et André Bonzel
"La Balance" de Bob Swaim
et un court métrage "La pince à ongles" de Jean-Claude Carrière

Lecture avec :

"C'est quoi ton genre ?" de Agnès Vannouvong
"La petite ville des grands rêves" de Fredrik Backman
"Les somnambules" de Chuck Wending
"Mondes en guerre : tome IV, guerre sans frontières" de Louis Gautier
"Séquences mortelles" de Michael Connely
et toujours :
"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood

Du côté des jeux vidéos :

Retrouvez les jeux vidéos en live sur la TV de Froggy's Delight chaque soir de la semaine à partir de 21H

 

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=