Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sonic Youth
place Poulain Corbion  (Saint Brieuc)  3 juin 2005

Sonic Youth à Saint Brieuc… J'en connais un bon nombre, majoritairement des anciens potes de lycée perdus de vue, qui auraient tué père et mère pour voir ça il y a dix ans… Mais bon à l'époque, faute de pouvoir aller voir Thurston Moore et ses sbires en concert, on fantasmait sur la mythique vidéo 1991, The Year Punk Broke.

La jeunesse sonique débarque à 21 heures 50 précises sur la scène, après une intro noisy du meilleur effet… Le groupe démarre piano, avec des compositions issues de Murray Street et de Nurse, avec un "Pattern Recognition" de haute volée. Le public est aux anges, ça pogote sec aux premiers rangs mais on a vu d'autres…

Entre deux morceaux, Thurston Moore remarque une mandoline brandie par un fan ( ?????).

Il s'empare de l'instrument, le branche sur son ampli, s'agenouille devant Kim Gordon et fait sortir un accord sursaturé. Le public est conquis. Fini et pardonné les dérapages conceptuels de la veille…

La suite sera un enchaînement des "tubes" du groupe qui ressort l'inusable et efficace Skip Tracer circa Washing Machine, sans oublier deux compositions vénéneuses de Sister, dont ce tonitruant Schizophrenia" qui se terminera dans un maelström d'accords saturés.

On ne peut s'empêcher de se demander comment des gens qui ont quasiment l'âge de nos parents (enfin des miens, Kim Gordon a trois ans de moins que ma mère !!!!!) peuvent encore jouer aux ados attardés en triturant leurs guitares sans être ridicules…

Thurston Moore arpente toujours les échafaudages avec autant d'aplomb, comme il le faisait il y dix ans, Kim Gordon est toujours aussi sexy et son jeu de basse est toujours aussi félin et tendu.

Seuls les cheveux blancs de Lee Ranaldo nous rappellent que le temps a passé. Le rappel sera expédié avec fougue et violence. Le public braille avec Kim sur le refrain de Drunken Butterfly « I love you, I love you, what's your name » .

Puis suivra l'imparable Teenage Riot qui se terminera bien entendu dans un joyeux bordel sonique. Encore une fois les guitares en prennent pour leur grade, deviennent des instruments de percussion, des aspirateurs, des espaces de rangement pour tourne-vis ou autres baguettes de batterie.

Thurston Moore s'approche du public, offre sa guitare aux premiers rangs. Puis il se ravise, revient vers Ranaldo qui bricole ses pédales multi effets.

Ils se regardent et croisent le fer .Ils font les imbéciles, s'amusent et ça fait plaisir à voir. Bon on est pas dupe, ça fait partie du mythe, du folklore … Les rangs se dispersent.

Je pense à Thomas Boulard, le leader de Luke, et je me dis qu'en ce moment, je ne voudrais être à sa place pour rien au monde… Bonne chance, vieux…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Eternal de Sonic Youth
La chronique de l'album Simon Werner a disparu... : bande originale du film de Sonic Youth
Sonic Youth en concert au Festival Rock en Seine 2004
Sonic Youth en concert au Festival Art Rock 2005 (Jeudi)
Sonic Youth en concert au Festival Art Rock 2005 (Vendredi)
Sonic Youth en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
Sonic Youth en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Sonic Youth en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
La conférence de presse de Sonic Youth (4 juin 2005)
La conférence de presse de Sonic Youth (14 août 2005)

Crédits photos : Fred (Plus de photos sur Taste of Indie)


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=