Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce A comme Anaïs
Manufacture des Abbesses  (Paris)  novembre 2016

Biopic théâtral d'après la correspondance amoureuse de Anaïs Nin et Henry Miller, mise en scène de Françoise Courvoisier, avec Olivia Csiky-Trnka, Frédéric Landenberg, André Diot et Nicolas Le Roy.

C'est à une plongée en apnée littéraire que Françoise Courvoisier convie les spectateurs d' "A comme Anaïs". Une plongée à la fois intellectuelle et sensuelle.

S'ils l'ignoraient, ou en doutaient, la correspondance intense et monumentale d'Henry Miller et d'Anaïs Nin est l'échine sur laquelle se construit un des grands mythes amoureux du siècle passé.

Très vite, on comprend que ce qu'ils disent l'un et l'autre ou l'un sur l'autre est autant important que ce qu'ils vivent ensemble. Qu'il ne s'agit pas d'une simple passion sulfureuse et fusionnelle, mais d'une rencontre entre deux géants de la littérature et que ces lettres échangées sont leur combustible.

Ogre génial seulement comparable à Picasso, Henry Miller aurait pu lui aussi vivre son feu intérieur en dévorant ses muses. Mais le destin qui forge les histoires immortelles a mis sur sa route Anaïs Nin, un petit bout de femme impressionnant qui va se révéler son alter ego.

Sans doute, tout le monde n'est pas persuadé que l'équation entre l'auteur du "Tropique du Cancer" et la rédactrice d'un "Journal" qui traverse le vingtième siècle aboutit à une égalité.

Et pourtant, il suffit d'entendre les échanges tirés des deux œuvres que Françoise Courvoisier a remis dans leurs bouches sans que cela paraisse jamais artificiel. Il y a même un certain avantage à Anaïs, qui maîtrise mieux le matériau directement autobiographique qu'Henry, qui a besoin de la transfiguration romanesque pour être à son meilleur.

Anaïs, c'est Olivia Csiky-Trnka, dont le physique de jeune femme belle et fragile est contredit par une voix profonde et volontaire. Henry, c'est Frédéric Landenberg, qui s'interdit à l'anachronisme d'être un Miller paillard et philosophe, et en fait un être en devenir, celui toujours marqué par June, sa femme.

Car il ne faut pas oublier qu'Henry et Anaïs n'ont pas qu'une vie amoureuse, que leur modernité est leur liberté et peut-être aussi leur entrave, qui les maintient en deçà de l'amour fou ou de la passion délétère.

On les suivra au plus près dans cette version qui a su ne pas se faire submerger par une matière abondante et l'on n'oubliera pas l'appropriation du rôle d'Anaïs par Olivia Csiky-Trnka, une Anaïs qu'il sera difficile d'imaginer désormais sous d'autres traits.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=