Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Monologue du nous
Maison des Métallos  (Paris)  novembre 2016

Texte de Bernard Noël, adaptation et mise en scène de Charles Tordjman, interpérté par Elissa Alloula, Loulou Hanssen, Céline Carrère et Sophie Rodrigues.

Dans son propos initial, Bernard Noël voulait se contraindre au "nous" plutôt qu'au "je" ou au "tu" sans savoir ce que cela donnerait.

Ecrit deux ans avant la série d'attentats fondateurs de la France inquiète et sécuritaire d'aujourd'hui, "Monologue du nous" l'a conduit à écrire un texte dans lequel le terrorisme est central et moteur du récit.

Il s'agit d'un terrorisme "abstrait", même s'il s'avère meurtrier, un terrorisme métaphysique sans transcendance divine, dans la lignée des mouvements des années 1970-1980, comme "Action Directe", la "Fraction Armée Rouge" allemande ou les "Brigades rouges" italiennes.

Pour rendre l'atmosphère encore plus irrespirable, Charles Tordjman a adapté le texte de Bernard Noël avec un parti-pris fort : le "choeur" du nous est composé uniquement de quatre jeune femmes, voire de toutes jeunes filles. Quatre jeune femmes frêles, mais volontaires, vêtues sans apprêt, quasi de même taille, et qui récitent avec une ferme conviction la geste d'un "nous" qui commet des attentats, veut abattre l'État.

C'est dans une structure en bois, définie comme une "nasse" par Charles Tordjman, mais qu'on pourrait considérer comme le ventre de la baleine de Jonas, ou comme la "matrice" féminine, que se déroule ce "Monologue du nous" dont on écoute l'écriture dans un vrai saisissement. On pourra en contester ou en refuser le propos, pas la qualité des mots employés ni la proposition théâtrale qu'en tire Charles Tordjman.

Hors de la structure-sculpture conçu par Vincent Tordjman qui fait office de décor, il y a un piano mécanique qui ajoute une froide étrangeté à ce choeur aux accents sanglants, prônant la mort avec une détermination assumée et assurée pour tout ce que la société a d'impur. Cette certitude sectaire qu'il faut éradiquer le politique et l'économique peut s'interpréter comme le fantasme d'un poète toujours en colère.

Bernard Noël a posé des mots qui tuent symboliquement, mais il ne prône pas la mort réelle, même si les quatre jeunes femmes choisies par Charles Tordjman ont la conviction d'anges assassins. Ce quatuor talentueux composé d'Elissa Alloula, Loulou Hanssen, Céline Carrère et Sophie Rodrigues transmet avec une inouïe douceur la violence de l'expression de Bernard Noël.

Symptôme des temps présents qu'il a, en poète, anticipés, "Monologue du nous" est un texte qui trouve sa place sur une scène parce qu'il doit être entendu, perçu et, il faut l'espérer, compris, avant que le "je" revienne avec son cortège de réalités mesquines propices à cacher la voix courroucée du poète cherchant à réveiller ses semblables.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=