Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce e-sport et streaming
Quand le jeu vidéo devient un véritable métier  novembre 2016

Certes, les jeux vidéo existent depuis un certain temps déjà, avant ma naissance, c’est dire ! (ou pas). Mais avec l’avancée technologique apparaissent de nouvelles pratiques qui semblent souvent obscures et incompréhensibles pour le plus grand nombre. Je vais donc essayer de résumer un phénomène qui débute à l’aube des années 2010 et qui est en pleine explosion.

Las du modèle figé de la télévision et de ses émissions institutionnalisées, la jeune génération (pour faire vite, ceux qui sont nés dans les années 90 et plus) a accès à un outil formidable : l’internet ! D’autant plus formidable que la vidéo en ligne se développe à grande vitesse. YouTube naît en 2005 et permet la mise en ligne et la consultation de vidéos, sans téléchargement aucun : une révolution en soit. On peut désormais regarder ce qu’on veut, quand on veut.

Au début des années 2010 apparaissent les premières webTV. La technologie permet maintenant de se filmer en direct et de le retransmettre sur internet via un logiciel spécifique. Les joueurs, délaissés, que dis-je méprisés par les grands médias (quoi j’en fais trop ?) investissent ce nouveau moyen de communication et filment leurs parties ou en commentent. Oui commentent, comme on commente un match de rugby ! Donc pour résumer, des jeunes joueurs regardent d’autres jeunes joueurs faire les zouaves devant leur caméra ou théoriser avec le plus grand sérieux sur la méta-game du patch 4.6 d’un jeu. En juin 2011 apparaît Twitch, plateforme spécialisée dans la retransmission d’émissions de ce genre. Sa facilité d’utilisation, autant pour le streamer que pour le spectateur permet un succès très rapide et est maintenant incontournable dans ce domaine.

Les spectateurs sont au début quelques centaines, puis des milliers et des dizaines de milliers lors de grandes compétitions. Ce nouvel intérêt s’explique par le nombre croissant de joueurs et par l’esprit communautaire qui règne parmi eux : "les "adultes" nous méprisent, mais on s’en fiche on s’amuse entre nous !"

Quand je parle de "grandes compétitions", je n’exagère pas : en même temps que le streaming (activité susdite), se développe l’e-sport, mot sur toutes les lèvres actuellement. Il s’agit de véritables compétitions de sports électroniques, majoritairement sur 4 ou 5 jeux mondialement connus : League of Legends pour le plus populaire, Dota2 pour le plus ancien, Starcraft 2, en perte de vitesse actuellement, Hearthstone, jeu de cartes basé sur la réflexion, Call of Duty, jeu de guerre classique et Fifa, le sempiternel jeu de foot…

Mais si l’e-sport et le streaming intéressent autant actuellement, c’est bien pour une raison : l’argent ! Car en effet, cette petite activité pratiquée quasi-confidentiellement commence à rapporter gros et intéresse donc les investisseurs et oh surprise les médias ! Le nombre de spectateurs croissant permet aux streamers de gagner leur vie, grâce à un système d’abonnement ou grâce à la publicité présente sur les webTV. L’e-sport est de plus en plus médiatisé : des joueurs professionnels appartiennent à des équipes au budget toujours plus élevé. Le PSG a ainsi dévoilé le mois dernier son équipe e-sport emmenée par le joueur français de League of Legends le plus connu du circuit, Yellowstar. Voilà qui devient donc bien sérieux, Canal+ a inauguré ce mois-ci également une nouvelle émission consacrée à l’e-sport, Canal eSport Club.

C’est donc un peu le monde à l’envers et finalement une certaine reconnaissance que connaît le milieu du gaming actuellement. Se pose alors la question du traitement de ce phénomène qui est en train de sortir de sa bulle : faut-il le traiter "à l’ancienne" au risque de le banaliser (et le corrompre ?) en y injectant trop d’argent et en le sur-médiatisant ou arriverons-nous à développer une nouvelle forme télévisuelle permettant de respecter ce media si particulier ? Sans oublier sa communauté qui reste tout de même le public essentiel à l’existence de cette nouvelle appréhension du jeu vidéo. Affaire à suivre donc…

Si vous êtes curieux, voici quelques streams qui permettent de se faire une idée sur le phénomène :

- Zerator : du divertissement pur (sauf quand il joue à World of Warcraft), un des plus anciens et des plus reconnus streamer français,

- la TV Hearthstone de Millenium : le style est différent suivant la personne qui streame. Le fonctionnement est proche d’une télé traditionnelle, avec plusieurs animateurs. Ils commentent également quasi toutes les compétitions de ce jeu qui existent dans le monde,

- Domingo : joueur et animateur sur le jeu League of Legends, l’un des plus connus en France.

 

Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=