Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Thumper : A rhythm violence game
PS4 / PS4 VR / PC  (Drool)  octobre 2016

Thumper est un jeu indépendant édité par Drool et disponible sur PS4 et PC. Ce "cogneur" n'est pas en réalité un jeu de castagne ni un hack'n slash mais un jeu de rythme. Attendez, attendez, continuez de lire cet article, moi non plus je n'aime pas Just Dance ni Pop'n Music (mais je ne suis pas contre un Rock Band ou Guitar Hero et encore moins un Rez).

D'abord parlons de Drool, petit studio américain qui tourne essentiellement autour de son développeur Marc Flury (non, pas McFlurry... c'est très drôle, merci) et de son sound designer Brian Gibson. Et là, les plus aguerris d'entres vous me diront... vous me direz quoi ? Et bien vous me direz que c'est le même nom que le bassiste des Lightning Bolt, groupe de noise basé à Rhode Island (ben tiens, comme Drool).

Et là je dis bravo ! Chapeau l'artiste ! Vous avez mis dans le mille, car il s'agit bien du même garçon qui, non content de faire du bruit dans un groupe de rock, a déjà participé à pas mal de jeux vidéo et pas des moindres (Rock Band, Guitar Hero...). Alors ça donne quoi quand un musicien de noise un peu barré rencontre un développeur qui se trouve bizarrement être co-organisateur d'un festival de jeux vidéo indépendants... en Corée ? Et bien ça donne Thumper ! Ça tombe bien, c'est le sujet de cette chronique. Comme par hasard.

Plus sérieusement, ça donne un jeu étonnant, complètement psychédélique et ultra nerveux qui met en scène un scarabée métallique (oui ben, ce n'est pas moi le character designer, hein) lancé à vive allure dans une course folle sur une sorte de toboggan sans fin dans un décor complètement barré qui vous rappellera sans doute votre dernier trip sous LSD (enfin je dis ça, ce n'est que pure supposition, bien entendu). C'est coloré, c'est minimaliste, c'est rapide, bref, c'est beau.

Petit détail qui a toute son importance, si Thumper est un super jeu sur votre TV, il deviendra complètement fantastique (voire fantasmagorique) si vous avez la chance d'avoir un casque VR. Il vous suffira alors d'activer le mode VR dans le menu et à vous les balades à dos de scarabée des heures durant. Absolument génial.

Alors vous allez me dire, OK un scarabée qui court au milieu d'un décor fantasmagorique c'est marrant mais c'est quand qu'on cogne ? Et bien en fait, c'est surtout votre pouce qui va cogner sur la croix de votre manette (assorti de pas mal d'autres subtilités selon les niveaux) et ce, dans le but de faire sauter votre scarabée par dessus des cases de couleurs qui apparaissent sur votre parcours au rythme de la musique. L'idée étant de réussir le parcours parfait (virages compris) afin de provoquer une onde qui ira déstabiliser le boss de fin de niveau qui vous attend, gueule ouverte, au bout du chemin.

Ouais c'est chelou, mais c'est quand même génial et puis je raconte mal, en vrai ça rend vraiment bien. Autant dire que vos sens seront mis à l'épreuve tout au long du jeu sans réel temps mort et vif comme l'éclair. Aiguisez yeux, oreilles et mains pour coordonner le tout dans des séquences de plus en plus complexes.

Simple, facile à prendre en main, Thumper est super addictif et vous n'aurez qu'une envie, progresser au fil des niveaux avec pour seule idée en tête, faire avancer votre scarabée sur les rythmes ultra entêtants du jeu. Evidemment, le tout est assorti d'une gestion de rangs et de scores ce qui donne au jeu une jouabilité quasi infinie et quelques compétitions entre potes à prévoir.

On pense évidemment à Rez en jouant à Thumper, on retrouve la même idée d'un environnement surréaliste, de rythme omniprésent et si vous aimez l'un, vous aimerez l'autre bien que Thumper soit tout de même nettement plus nerveux et moins contemplatif que Rez. Pas de balade du dimanche dans Thumper, vous n'aurez quasiment aucun répit mais l'expérience de jeu en vaut la chandelle.

Un incontournable aussi bien en 2D que sur le casque VR (là, il devient quasiment une oeuvre d'art). A acheter les yeux fermés pour en profiter les oreilles et les yeux bien ouverts. Expérience atypique, dépaysante et addictive garantie. En plus, il est à un prix relativement abordable de 20 euros. Décidément, tout est parfait. Il nous reste à espérer que Drool ne soit pas le studio d'un seul jeu (ce que laisse croire leur site web qui est au nom du jeu) parce que les deux garçons semblent vraiment talentueux !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Thumper
Le Facebook de Thumper


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 juin 2021 : Culture à gogo

Avant la pause estivale (toute relative), on ne chôme pas sur Froggy's Delight. Avant d'attaquer le sommaire de la semaine, voici le replay de la Mare Aux Grenouilles #29 mais aussi celui de l'interview de Half Bob et Raymonde Howard pour leur Bd-Disque "the Year Loop Broke". Merci de votre soutien !

Du côté de la musique :

Rencontre avec Alice Animal à l'occasion de son CONCERT (oui oui) au Festival Poly'sons de Montbrison
"Since 1966" de Jean Philippe Fanfant
"Sentimental" de Johnny Mafia
"Nowhere land" de Karkara
"Peache of mine " de Laura Prince
"Dominique Pagani 5/5 et La Ritournelle" de Listen In Bed
"Cyclotimic songs" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Kaboom" de Michel Meis 4tet feat. Theo Ceccaldi
"Secret place" de Noé Clerc Trio
"Gerry (music inspired by the motion picture)" de Ô Lake
"Countdown" de Simon Moullier
"Sous la peau" de Versari
et toujours :
"Cavalcade" de Black Midi
"Years in marble" de Raoul Vignal
"Damnatio Memoriae" de Syd Kvlt
"(n) Traverse Vol. 1" de Warren Walker
"Schubert, Symphonie N°5 & Haydn, Symphonie N°99" de Concentus Musicus Wien & Stefan Gottfried
"After the rain" de Indolore
"Dominique Pagani 4/5", avant dernier volet thématique de Listen in Bed
"Amore, disamore" de Olivier Longre
"Oslo tropique" de Oslo Tropique

Au théâtre :

les nouveautés :
"Tout le monde ne peut pas être orphelin" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois" au Théâtre Paris-Villette
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Powder Her Face" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Aux poings" au Théâtre de la Tempête
"Je suis le vent" au Théâtre de la Bastille
"La Veilleuse, cabaret holographique" au Centquatre
les reprises :
"Soeurs" au Théâtre de la Colline
"Un Poyo rojo" au Théâtre du Rond-Point
"Sherlock Holmes et le mystère de la vallée de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Matthieu Penchinat - Que fuis-je ?" au Théâtre du Marais

Expositions :

les nouveautés :
"Dans les têtes de Stéphane Blanquet" à la Halle Saint-Pierre
"Victor Hugo - Dessins - Dans l'intimité du génie" à la Maison de Victor Hugo
"Augustin Rouart - La peinture en héritage" au Petit Palais
déjà à l'affiche :
"L'Empire des sens de Boucher à Greuze" au Musée Cognacq-Jay
"Pierres précieuses" au Muséeum national d'Histoire naturelle
"Elles font l'abstraction" au Centre Pompidou
"Peintres femmes, 1780-1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Moriyama – Tomatsu : Tokyo "à la Maison Européenne de la Photographie
"Tempêtes et Naufrages - De Vernet à Courbet " au Musée de la Vie romantique
"Edition Limitée - Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres" au Petit Palais
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer " au Musée Marmottan
"Dali, l'énigme sans fin" à l'Atelier des Lumières
"Gaudi, architecte de l'imaginaire" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Médecin de nuit" d'Elie Wajeman
"Seize printemps" de Suzanne Lindon
"Josée, le tigre et les poissons" de Kotaro Tamura
"Il n'y aura plus de nuit" d'Eléonore Weber
Ciné en Bref avec :
"The Father" de Florent Zeller
"Adieu les cons" d'Albert Dupontel
"Promising Young Woman" d'Emerald Fennell
"ADN" de MAïwenn
"L'Etreinte" de Ludovic Bergery
"Garçon chiffon" de Nicolas Maury

Lecture avec :

"De la guerre" de Jean Lopez
"Hamnet" de Maggie O Farrell
"Les heures furieuses" de Casey Cep
et toujours :
"Minuit à Atlanta" de Thomas Mullen
"Les pièces manquantes" de Manon Gauthier
"Le roman des damnés" de Eric Branca
"La fille à la porte" de Veronica Raimo

Du côté des jeux vidéos :

Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=