Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Crystal Fighters
Everything Is My Family  (PIAS)  octobre 2016

Mythe ou réalité, les Crystal Fighters tiendraient leur nom du manuscrit d’un opéra basque écrit par le grand-père d’une des membres du groupe, qu’elle aurait retrouvé à sa mort dans son grenier. De là est née la fascination pour le Pays basque au point d’incorporer dans leurs compositions plutôt électro-rock des instruments traditionnels basques. Le groupe repéré par Kitsuné a rapidement conquis la planète à renfort d’utilisation de leur musique dans des pubs, des séries, des jeux vidéo...

Après Star Of Love (2010) et Cave Rave (2013), revoilà donc notre joyeuse bande de retour le 21 octobre 2016 avec un disque enregistré aux quatre coins du monde, Everything Is My Family (PIAS) qui, comme ses prédécesseurs, est un joyeux fouilli d’influences diverses, variées, multiculturelles et chatoyantes (comme la très jolie pochette de l’album).

Passé les deux premiers titres ("Yellow Sun" et "Good Girls") où l’on retrouve des sonorités et des thèmes déjà explorés dans les précédent albums, la suite du disque devient je trouve un peu trop tapageuse. Le rihannesque "In Your Arms" digne de l’Eurovision ou la ballade "Live For You" avec sa voix voice-codée à mort n’apportent pas grand chose d’heureux musicalement. "Ways I Can’t Tell" importe des sons quasi japonisants à un rythme électro (on pense même à The Prodigy parfois), le refrain est efficace sans pour autant déborder d’originalité.

La seconde partie de l’album est par contre beaucoup plus plaisante. Le single "All-Night" dansant et ensoleillé à souhait fait revenir les guitares sèches et autres ukulélé ou instruments basques dans un refrain chanté à plusieurs voix, et des percussions entraînantes, on s’imagine bien sur une île paradisiaque. "The Moondog" fait une grande place aux choeurs et à un rythme chaloupé, la chanson montant en puissance jusqu’à l’arrivée des cuivres en toute fin. "Fly East" s’appuie principalement sur des percussions et des cris tribaux, jusqu’à l’arrivée surprenante d’une guitare électrique énervée, on croirait entendre du rock progressif tellement les Crystal Fighters passent d’un style à l’autre, d’un rythme à l’autre dans la même chanson. Des percussions encore pour "Living The Dream", accompagnées par des nappes électroniques au synthétiseur, et un phrasé quasiment rappé, très sympathique.

La pépite de cet album est sans doute le dernier titre "Lay Low", dédié à leur batteur Andréa décédé brutalement en 2014, juste avant leur montée sur scène au Solar Fest de Majorque. Loin des productions nerveuses et édulcorées, instruments acoustiques et clappements de mains nous accompagnent dans une ode à l’amitié et nous invitent à profiter de la vie qui à tout moment peut s’arrêter :
"Friends, I love you so
It’s a matter of time
Before we leave the ones we know"

Voici la vidéo de ce lumineux et émouvant "Lay Low" :

En résumé, encore un album qui part dans tous les sens en manquant hélas un peu de cohérence, qui confirme Crystal Fighters comme groupe inclassable et qui, à coup sûr, mettra du soleil dans votre automne.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Star of Love de Crystal Fighters
Crystal Fighters en concert au Festival International de Benicàssim #17 (jeudi 14 juillet 2011)
Crystal Fighters en concert au Festival Rock en Seine 2014 (vendredi 22 août 2014)
L'interview de Crystal Fighters (17 janvier 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Crystal Fighters
Le Bandcamp de Crystal Fighters
Le Soundcloud de Crystal Fighters
Le Facebook de Crystal Fighters


Emmanuel Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Crystal Fighters (17 janvier 2011)


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=