Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Scènes de violences conjugales
Théâtre de la Tempête  (Paris)  novembre 2016

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Gérard Watkins, avec Hayet Darwich, Julie Denisse, David Gouhier, Maxime Lévêque et le musicien Yuko Oshima.

Fallait-il se démarquer du titre du film-somme d'Ingmar Bergman en changeant "vie" par "violences" ou le travail conçu par Gérard Watkins aurait-il pu le reprendre tel quel, simplement affublé de l'année en cours ?

Car, qu'on le veuille ou non, associer "violence" et "conjugale" tient forcément du pléonasme. Aujourd'hui, à l'ère post-industrielle numérique, c'est le "vivre ensemble" qui crée inéluctablement de la tension, de la violence. Décrire des "Scènes de la vie conjugale 2016", on le redit, c'est la même chose que de s'intéresser à des "Scènes de violences conjugales".

Prenant deux couples "modernes", c'est-à-dire ne s'appairant pas de manière endogame, mais ayant laissé faire le hasard sociologique d'une rencontre fortuite et n'ayant pas vu qu'il n'y avait pas forcément là de quoi conclure à de claires affinités électives, Gérard Watkins aboutit à un résultat catastrophique pour ses personnages.

Catastrophique autant dans sa proposition, qui laisse à dire qu'un petit bourgeois photographe vaguement intellectuel n'a rien à faire avec une puéricultrice inculte et, pareillement, qu'un petit blanc perdu, sans formation et drogué, ne peut partager la vie d'une beurette sage faisant des études. Catastrophique dans ses résultats où l'incompréhension sociale aboutit à créer des mâles tapeurs et des femmes battues.

On aurait donc aimé qu'il y ait un troisième couple, plus cohérent socialement, et qui se déliterait lui aussi dans l'affrontement physique, pour ôter ce léger malaise que l'on ressent ici.

Car, on est face à deux cas identiques où c'est parce qu'on ne sait pas se parler que les coups pleuvent, laissant à penser de manière assez réactionnaire que si chacun était resté dans son monde, dans sa communauté, les choses se seraient mieux passées, ce qui est très loin d'être sûr.

Mais si "Scènes de violences conjugales" appelle des réserves sur le fond, c'est paradoxalement un spectacle d'une puissance sans égale sur la forme, car les quatre protagonistes mouillent leur maillot et y vont très fort dans l'expression de cette violence irrésistible que martèle la batterie de Yukio Oshima.

Les hurlements de Julie Dennisse sous les coups de David Gouhier résonnent longtemps dans les têtes, pendant que le saisissement muet d'Hayet Darwich, injuste victime de la rage insensée de Maxime Lévêque, glace le cœur.

Si l'on est moins convaincu par la dernière partie de la pièce, celle où les victimes et le bourreau survivant participent à une espèce de "psy show" chargé de les aider à se "reconstruire", on reste cependant sonné par ce déballage de la haine quotidienne que l'on a vécu pas à pas pendant plus d'une heure.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=