Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hedi - Un vent de liberté
Mohamed Ben Attia  décembre 2016

Réalisé par Mohamed Ben Attia. Tunisie/Belgique/France. Comédie dramatique. 1h33 (Sortie le 28 décembre 2016). Avec Majd Mastoura, Rym Ben Messaoud, Sabah Bouzouita, Hakim Boumessoudi, Omnia Ben Ghali et Arwa Ben Smail.

On sera immédiatement tenté de voir dans "Hedi" de Mohamed Ben Attia, sous-titré d'ailleurs "Un vent de liberté", une parabole de la Tunisie post-Ben Ali qui se cherche après une révolution qui n'a pas forcément tenue toutes ses promesses.

Peut-être vaudra-t-il mieux regarder "Hedi" comme l'histoire d'un personnage tunisien d'aujourd'hui, d'un jeune homme qui cherche soudain à s'émanciper dans une société où, à moins de trente ans, son chemin semble tout, ou trop, tracé.

Si l'on se fie à son générique, où les frères Dardenne apparaissent comme coproducteurs, on retrouvera en "Hedi" un parent des beaux personnages créés par les deux frères belges.

Dans ce film où chacun a ses raisons, où tout a un côté pile et un côté face, où le destin doit compter sur le hasard et l'indécision, sur le va-et-vient d'une caméra entre les visages et les paysages, se joue une vraie histoire cinématographique.

Mohamed Ben Attia réussit avec une grande sérénité à tracer le portrait d'Hedi, à montrer toutes les facettes de la vie d'un jeune Tunisien d'un honnête milieu social. Hedi pourrait se satisfaire d'être "chargé de clientèle" en attendant mieux, accepter en bon fils ou bon frère qu'il est le mariage arrangé avec une gentille et jolie femme qui serait son pendant féminin...

Mais sous le beau soleil de Mahdia, une ville à la plage et au sable qui feront rêver le touriste derrière le cinéphile, les choses ne se passeront pas comme prévu. D'autant que les choses ont la sensualité et la plastique de Rym Ben Messaoud, en femme libre et énergique.

Hedi, en arabe, signifie "calme" ou serein". N'est-ce pas là un handicap pour vivre une passion amoureuse qui nécessite de secouer le cocotier des traditions et de briser net toutes les entraves sociologiques ?

Sous les traits d'Hedi, Majd Mastoura est d'une opacité énigmatique. Peu à peu, pourtant, son visage apparemment inchangé est emporté vers un autre horizon où faire bonne figure ne suffit plus. Il faut choisir au prix du tragique.

"Hedi" de Mohamed Ben Attia cesse vite d'être un petit film aux enjeux connus d'avance pour, avec un minimum d'éléments, surprendre et émouvoir.

Il n'a même pas besoin de choisir une quelconque radicalité, formelle ou scénarique, pour convaincre. En son cœur, en effet, se déploie cette touche d'indicible qui fait les grands films.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=