Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Névrotik Hôtel
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  janvier 2017

Spectacle musical mis en scène par Michel Fau d'après une trame de Christian Siméon, avec Michel Fau et Antoine Kahan accompagnés par les musiciens Mathieu El Fassi, Laurent Derache et Lionel Allemand.

Après "L’impardonnable revue pathétique et dégradante de Monsieur Fau" et "Récital emphatique", Michel Fau poursuit son exploration de l'interlope, du transgenre, du travestissement, de la féminité parodique, de la posture artistique, de l'art théâtral ainsi que du chant dans tous ses états.

Après la meneuse revue et la diva lyrique, le voici "ré-incarné" en vraie-fausse star peroxydée des années cinquante dont le coeur de midinette se pâme au rythme de chansons d'amour de bastringue dégoulinantes d'un sentimentalisme tragi-comique dans un opus en forme de jubilatoire psychodrame en-chanté.

Tramé par Christian Siméon, jouant - et déjouant - les codes de la culture "camp" et les icônes "queer", l'opus intitulé "Névrotik Hôtel" est sourcé dans les "fonds de tiroir" de l'escarcelle de spécialistes du genre, essentiellement les chansons de Michel Rivgauche, qui fut le parolier d'Edith Piaf, mises en musique par Jean-Pierre Stora.

Ainsi exhume-t-il d'inénarrables "perles" au titre éloquent, telles "La moustiquaire du Caire", "Le printemps dans le Sussex" ou "Coup de foudre sur la montagne", que Michel Fau, orfèvre en matière de folies-bouffe, a réuni en un collier sur-mesure pour castafiore néo-réaliste.

Perché en équilibre précaire sur des salomés dorés, looké façon Catherine Deneuve dans "Huit femmes", sanglé dans une robe de la couleur vert amande du célèbre macaronier de la Rue Royale, au bustier drapé ouvert sur un décolleté généreux, emperlousé et enstrassé comme Dame Edna Everage et exubérante comme Jacqueline Maillan sur scène, Michel Fau campe Lady Margaret, une riche et coquette rombière errant de gare en palace pour combler sa solitude.

Emmanuel Charles a conçu un décor de chambre d'hôtel de style "Harlequin", monochrome rose cartlandien et format pop-up de cartoon dysnésien avec lit de princesse et angelot rococo, que la gironde dame investit à la manière d'un petit théâtre intime.

Emoustillée par le groom bonbon rose et vice-versa interprété par Antoine Kahan, petit gabarit musclé de mâle homoérotique façon Jean-Paul Gaultier avec la moustache virile du feu front man de Queen, elle y brûle ses dernières cartouches en l'engageant pour un passage en revue de sa vie délivrée en bouffées érotico-névrotico-musicales autour de sa plus belle histoire d'amour.

Avec son goût assumé pour la théâtralité, ses récurrentes et irrésistibles incursions dans le registre durassien et le jeu déclamatoire et sa maîtrise de la diction et du langage gestuel, Michel Fau navigue toujours magistralement entre parodie, pastiche et caricature, démesure, burlesque et émotion.

Accompagnés par les musiciens Mathieu El Fassi, Laurent Derache et Lionel Allemand, respectivement au piano, à l'accordéon et au violoncelle, Michel Fau et Antoine Kahan forment un tandem épatant qui revisite également le classique duo de clowns pour dispenser cette divertissante "comédie musicale de chambre".

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=