Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rimbaud Verlaine - Eclipse totale
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  janvier 2017

Comédie dramatique de Christopher Hampton, mise en scène de Didier Long, avec Julien Alluguette, Didier Long et Jeanne Ruff.

Comme les aventures de George Sand et de Frédéric Chopin, celles de Rimbaud et de Verlaine continueront longtemps à passionner les dramaturges et les cinéastes.

La version de Christopher Hampton, sous-titrée "Eclipse totale" a fait l'objet d'un film d'Agnieszka Holland avec Leonardo Di Caprio dans le rôle de Rimbaud. Elle est évidemment très schématique et donne la part belle à l'homme aux semelles de vent. Verlaine n'y est, comme souvent, qu'un alcoolique fasciné par l'enfant terrible de la poésie française.

Dans son adaptation, Didier Long tente de rééquilibrer les choses. Face à Julien Alluguette, qui pose d'emblée son personnage de génie précoce de manière évidente dans sa tenue et ses tics, comme le ferait un acteur américain formé à l'actor'studio, Didier Long se cherche en Verlaine.

Dandy décalé à la démarche mal assurée d'alcoolique, faux rieur et vrai angoissé, il n'a pas le beau rôle. Celui d'un faire-valoir qui frappe sa femme, profite de son argent et ne pense qu'à cuver. On en oublierait, hélas, qu'il est le grand poète des deux. Pauvre "Lélian", même pas affublé de ce joli surnom dans la pièce, qui n''est là que pour contempler le monstre génial qui l'a choisi comme souffre-douleur.

Pourtant "spécialiste" de la France - on lui doit la belle adaptation cinématographique des "Liaisons dangereuses" de Stephen Frears, et le scénario pour le même réalisateur de "Coco avant Chanel" - Christopher Hampton a caricaturé le duo Rimbaud-Verlaine. Tous ceux qui ont vu les nombreux spectacles autour de l'un ou de l'autre en savent plus que lui sur la complexité de ses deux "poètes maudits".

Le travail de Didier Long n'est pas en cause : il illustre parfaitement le côté "biopic" très schématique imaginé par Hampton. Dès lors, quoi qu'il fasse, il est bien obligé de réduire le rôle de Mathilde Verlaine (Jeanne Ruff) à la portion congrue, de ne pas vanter la musicalité de Verlaine, la plupart des textes"dits" étant de Rimbaud.

On mettra logiquement des guillemets à "dits", car on ne sent pas dans "Rimbaud/Verlaine" un véritable amour de la poésie qui expliquerait pourquoi "Une Saison en enfer" et "les Illuminations" font entrer le genre dans une nouvelle ère.

Reste que si l'on considère l'histoire littéraire comme un beau livre d'images d'Epinal, les heurs et malheurs de la saga Rimbaud-Verlaine se suivent sans déplaisir, avec, on le redira, un effort pas totalement couronné de succès de Didier Long pour que Verlaine ne soit pas vampirisé par Rimbaud, lui que Jorge Luis Borges considérait comme le seul poète français à avoir compris dans son art poétique que la poésie doit être de "la musique avant toute chose".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=