Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rimbaud Verlaine - Eclipse totale
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  janvier 2017

Comédie dramatique de Christopher Hampton, mise en scène de Didier Long, avec Julien Alluguette, Didier Long et Jeanne Ruff.

Comme les aventures de George Sand et de Frédéric Chopin, celles de Rimbaud et de Verlaine continueront longtemps à passionner les dramaturges et les cinéastes.

La version de Christopher Hampton, sous-titrée "Eclipse totale" a fait l'objet d'un film d'Agnieszka Holland avec Leonardo Di Caprio dans le rôle de Rimbaud. Elle est évidemment très schématique et donne la part belle à l'homme aux semelles de vent. Verlaine n'y est, comme souvent, qu'un alcoolique fasciné par l'enfant terrible de la poésie française.

Dans son adaptation, Didier Long tente de rééquilibrer les choses. Face à Julien Alluguette, qui pose d'emblée son personnage de génie précoce de manière évidente dans sa tenue et ses tics, comme le ferait un acteur américain formé à l'actor'studio, Didier Long se cherche en Verlaine.

Dandy décalé à la démarche mal assurée d'alcoolique, faux rieur et vrai angoissé, il n'a pas le beau rôle. Celui d'un faire-valoir qui frappe sa femme, profite de son argent et ne pense qu'à cuver. On en oublierait, hélas, qu'il est le grand poète des deux. Pauvre "Lélian", même pas affublé de ce joli surnom dans la pièce, qui n''est là que pour contempler le monstre génial qui l'a choisi comme souffre-douleur.

Pourtant "spécialiste" de la France - on lui doit la belle adaptation cinématographique des "Liaisons dangereuses" de Stephen Frears, et le scénario pour le même réalisateur de "Coco avant Chanel" - Christopher Hampton a caricaturé le duo Rimbaud-Verlaine. Tous ceux qui ont vu les nombreux spectacles autour de l'un ou de l'autre en savent plus que lui sur la complexité de ses deux "poètes maudits".

Le travail de Didier Long n'est pas en cause : il illustre parfaitement le côté "biopic" très schématique imaginé par Hampton. Dès lors, quoi qu'il fasse, il est bien obligé de réduire le rôle de Mathilde Verlaine (Jeanne Ruff) à la portion congrue, de ne pas vanter la musicalité de Verlaine, la plupart des textes"dits" étant de Rimbaud.

On mettra logiquement des guillemets à "dits", car on ne sent pas dans "Rimbaud/Verlaine" un véritable amour de la poésie qui expliquerait pourquoi "Une Saison en enfer" et "les Illuminations" font entrer le genre dans une nouvelle ère.

Reste que si l'on considère l'histoire littéraire comme un beau livre d'images d'Epinal, les heurs et malheurs de la saga Rimbaud-Verlaine se suivent sans déplaisir, avec, on le redira, un effort pas totalement couronné de succès de Didier Long pour que Verlaine ne soit pas vampirisé par Rimbaud, lui que Jorge Luis Borges considérait comme le seul poète français à avoir compris dans son art poétique que la poésie doit être de "la musique avant toute chose".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 décembre 2021 : Ca sent le sapin

C'est bientôt Noël ! ça sent le sapin dans les maisons et les appartements, il ne vous reste plus qu'à vous inspirer de notre sélection culturelle pour y glisser quelques beaux cadeaux dessous. Voici donc notre sélection et bien entendu le replay de la MAG #38

Du côté de la musique :

"Le cirque de consolation" de Léonie Pernet
"Elements" de Thomas Gonzalez Trio
"Pensées rotatives" de Théo Girard
"Ins & outs" de Skalli
"Ilium - Complexe" de Pierre de Bethmann
"Juste derrière toi" de Ottis Coeur
"Jonathan Richman & The Modern Lovers" est le thème de la nouvelle émission de Listen In Bed
"Still moving" de Justin Adams & Mauro Durante
"Last of the fishing days" de Jérôme Piétri
"Concerto pour piano en ré mineur, Sonates pour violon de Brahms" de Geoffroy Couteau et Amaury Coeytaux
"Tuberose" de Amanda Lear
et toujours :
"Voltiges" de Tristan Pfaff
"Tormenta" de Sweet Needles
"Padre padrone" de Nicolas Paugam
"Merci bisou" de Monokini
"En la selva numerica" de Mekanik Kantatik
"Little odetta" de Little Odetta
"Galles / Ecosse" le mix de la semaine de Listen In Bed
"Excuse my french" de Julien Bouchard
"Gottfried von der Goltz - Concerti all'arrabbiata" de Freiburger Barockorchester
"Bardainne Jaumet" de Bardainne Jaumet
Maidavale et Cavale en concert au Fil

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Music-Hall" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Belles Amies" au Théâtre du Roi René
"My dead bird" au Théâtre Les Déchargeurs
"100% Marianne" au Théâttre du Petit Gymnase
"J'ai toujours voulu faire bien" au Théâttre Les Déchargeurs
"Soixante minutes dans la vie d'une forêt" au Théâtre La Reine Blanche
les reprises :
"Là-bas - Chansons d'aller-retour" au Théâtre Le Local
"Les dézingués du vocal" à la Comédie Bastille
"Opérapiécé" au Théâtre Le Lucernaire
et les autres spectacles à l'affiche en décembre

Expositions :

"Alexej von Jawlensky - La promesse du visage" à La Piscine à Roubaix
"Jean-Jacques Henner, dessinateur" au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse
et les autres expositions à l'affiche en décembre

Cinéma :

la semaine cinéma en 5 bandes-annonce
en streaming gratuit avec :
"Toni Erdman" de Toni Erdmann
un spécial Espions avec :
"Espions" de Nicolas Saada
"Le Dossier 51" de Michel Deville
"L'espion de la dernière chance" de Werner Klinger
"Mata Hari, Agent H21" de Jean-Louis Richard

Lecture avec :

"3 minutes pour comprendre la 2de guerre mondiale" de Benoit Rondeau
"47 cordes, première partie" de Timothé Le Boucher
"Les détectives sauvages" de Roberto Bolano
et toujours :
"American predator" de Maureen Callahan
"Je suis l'abysse" de Donato Carrisi
"La première guerre mondiale dans le pacifique" de Maxime Reynaud
"Le cabanon à l'étoile" de Hélène Legrais
"Rock'n'roll justice" de Fabrice Epstein

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=