Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Aigle à deux têtes
Théâtre Le Ranelagh  (Paris)  janvier 2017

Comédie dramatique de Jean Cocteau, mise en scène de Issame Chayle, avec Delphine Depardieu, Alexis Moncorgé, François Nambot, Julien Urrutia et Salomé Villiers.

Connue par sa version filmée, "L'Aigle à deux têtes" de Jean Cocteau n'est pas une pièce qui paraît évidente à monter aujourd'hui.

Le lyrisme poétique de l'auteur appliqué à une histoire qui se passe dans un royaume d'opérette digne de la "Veuve joyeuse" peut-il encore avoir cours si l'on réduit l'intrigue à quelques éléments décoratifs et quelques personnages emblématiques ?

Sans le fantastique château de la reine recluse et son armée de soldats de plomb aux tenues chatoyantes, "L'Aigle à deux têtes" garde-t-il la même saveur romantique ?

Grâce à un écrin très soigné de Muriel Delamotte, qu'il s'agisse de la scénographie ou des costumes, à une mise ne scène alerte et très charnelle d'Issame Chayle, le pari fou est tenu.

Cette reine vierge, enfermée dans sa citadelle et dans la déraison de l'amour éternel qu'elle porte à son époux assassiné le jour de leur mariage, reste un très beau personnage théâtral. Quand survient mystérieusement le sosie du prince mort, en la personne d'un poète révolutionnaire, tout est prêt pour un drame romantique sur fond d'intrigue politique.

S'appuyant sur les lumières orageuses de Denis Koransky, Issame Chayle réussit particulièrement à rendre l'atmosphère électrique dans lequel va avoir lieu l'éphémère et sulfureuse rencontre de la reine et du poète.

Delphine Depardieu croit totalement à son personnage et sait s'enflammer quand l'amour impossible, que l'on pourrait croire le fruit de sa folie, survient pour la détruire. Face à ce roc fragile, Alexis Moncorgé retrouve l'élan des jeunes premiers d'antan. Sa maladresse est émouvante et nécessaire pour que le feu et l'eau s'unissent avec ardeur et désespoir.

Pour les entourer dans un halo de danger et d'intrigue, propice au drame, Cocteau a dessiné de beaux rôles comme celui du comte (François Nambot), chef de la police, et de Félix (Julien Urrutia), fidèle de la reine transi d'amour pour elle et d'Edith (Salomé Villiers), espionne au service de la cour. Ils sont ici parfaitement en place et à plein régime pour que la mécanique de l' "Aigle à deux têtes" fonctionne même avec une distribution aussi réduite.

Issame Chayle et ses excellents acteurs prouvent ainsi que loin d'être injouable et datée, "L'Aigle à deux têtes" est devenu un texte intemporel où souffle le vent de la passion amoureuse.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=