Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Thomas Fersen
Un Coup de Queue de Vache  (Éditions Bucéphale)  janvier 2017

Le dixième album de Thomas Fersen annonce sa couleur bucolique dès la vue de la pochette. On y voit le chanteur de 54 ans chevauchant une vache normande au-dessus d’une zone d’activité industrielle. Pour ce nouvel essai, Thomas Fersen est allé goûter l’herbe du pré voisin, puisqu’il a quitté Tôt ou Tard, le label de ses débuts et de ses 9 précédents albums, en raison "d’un désintérêt artistique depuis deux albums déjà".

L’auteur / compositeur maintenant seul maître à bord n’a pas pour autant renoncé à ses personnages animaliers favoris pour ses textes. On y croise vaches, coqs, poulettes, lièvres, cochons, homards parmi les hommes et femmes ordinaires… dans de petites histoires à mi-chemin entre les fables de La Fontaine et les contes de fées. Les textes toujours bien ciselés, truffés d’humour et de rimes bien trouvées, se servent de ces animaux pour faire la critique de la vie humaine.

Pour la musique, il est accompagné d’un quatuor à cordes et d’un instrument "perturbateur". Se succèdent banjo, mandoline, ukulélé ou piano qui amènent un peu de fantaisie aux morceaux.

Nous voici donc plongés dès le début du disque dans cette ambiance champêtre avec "Un coup de queue de vache" où l’on suit les malheurs d’un coq ayant perdu toutes ses dents suite à ce mauvais coup du bovin, à qui l’on présente une cocotte… en fonte.

"La Pachanga" nous décrit un rendez-vous chez une kinésithérapeute qui se transforme en une folle série de danses désarticulantes : "Après la Panchaga / J’ai remis mon pantalon / Soit il était plus court / Soit j’étais plus long". Le titre le plus dansant (et ça tombe bien) de ce disque.

"Tu n'as pas les oreillons", chanson très bretonne (région chère à Thomas) avec le son de la guimbarde, nous conte l’histoire d’un jeune garçon obnubilé par les pis de vache et les soutiens-gorge qui va consulter, faute de médecin, un druide alcoolique pour savoir s’il a les oreillons : "Le chouchen est aveuglant / surtout quand on en abuse / il m’avait pris pour un gland, il m’avait pris pour une buse".

On passe du coq à l’âne ou plutôt du rire aux larmes de désespoir avec "Testament" (écrite par le québécois Fred Fortin), avec l’histoire d’un paysan qui "a mis le feu à sa famille / et c’est bien / ils étaient si malheureux / hélas il n’y pouvait rien". Un piano triste accompagne la descente aux enfers de cet homme qui s’est résolu à l’irréparable, en proies à ces démons nocturnes. La voix traînante de Thomas a toujours été bien adaptée pour conter des histoires horribles où on ne peut s’empêcher d’avoir malgré tout un peu de compassion pour les personnages.

Dans "As-tu choisi ?" on écoute une énumération d’animaux, de créatures, d’objets : une libellule, une coccinelle, un papillon, une hirondelle, un dragon, un coeur brisé, une rose noire… mais que faut-il donc choisir dans cette liste ?

Retour à la ferme et à un ton plus humoristique avec "La cabane de mon cochon" où un homme pour se débarrasser de tous les objets cassés et inutiles qui prennent de la place chez lui, les met tour à tour dans la cabane de son cochon. Au fil du temps il commence à vraiment se lasser de tout ce qui remplit sa maison, jusqu’à la maison elle-même. Il ne lui reste finalement qu’une seule solution, habiter… devinez-où ?

"Big-bang" nous narre la vie d’une Cendrillon de la campagne, affectée à toutes les tâches ingrates de la maison, devenue strip-teaseuse en ville qui au fur et à mesure de son numéro d’effeuillage voit les réactions de ses spectateurs jusqu’à se retrouver dans le plus simple appareil : "il ne me reste plus qu’un slip / taillé dans la peau d’un moustique".

Ce disque s’inscrit dans la lignée de ses précédents albums, où une part importante est consacrée à son bestiaire.

Ce disque sera présenté aux quatre coins de France dans un spectacle à mi-chemin entre concert et théâtre qui intégrera des monologues en vers écrits par ce poète, digne héritier d’un Brassens.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Gratte moi la puce, Best of de poche de Thomas Fersen
La chronique de l'album Je Suis Au Paradis de Thomas Fersen
La chronique de l'album Thomas Fersen & The Ginger Accident de Thomas Fersen
Thomas Fersen en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Thomas Fersen en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (dimanche)
Thomas Fersen en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Thomas Fersen en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - samedi
Thomas Fersen en concert au Fil (jeudi 12 décembre 2013)
Thomas Fersen en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
L'interview de Thomas Fersen (mardi 13 décembre 2016)

En savoir plus :
Le Soundcloud de Thomas Fersen
Le Facebook de Thomas Fersen


Emmanuel Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Thomas Fersen (13 décembre 2016)


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=