Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Avaleur
Maison des Métallos  (Paris)  février 2017

Comédie dramatique de Jerry Sterner, mise en scène de Robin Renucci, avec Nadine Darmon, Marilyne Fontaine, Xavier Gallais, Robin Renucci et Jean-Marie Winling.

On est désormais coutumier des spectacles traitant de sujets économiques ou même expliquant l'économie ou des phénomènes lui étant liés.

Des adaptations de Frédéric Lordon par Judith Bernard ("Le Grand Retournement", "Bienvenue dans l'Angle Alpha") aux créations de Carole Thibaut ("Monkey Money"), s'est développé un théâtre didactique ayant vocation à décrypter ou à décortiquer tout ce qui touche à la science économique.

"L'Avaleur", adapté par Evelyne Loew de la pièce de Jerry Sterner, "Other People's Money" et mis en scène par Robin Renucci, s'attaque aux boursiers qui sont prêts à détruire des entreprises qui fonctionnent à des seuls fins spéculatives.

Volontiers explicatif et pédagogique, le travail de Robin Renucci va consister à suivre, presque en temps réel, les étapes qui conduiront une entreprise bien identifiable, la CFC, ("Câble Français de Cherbourg") à disparaître au profit... du profit.

Un prédateur financier de la City, appelé opportunément "Kafaim", Franck Kafaim (Xavier Gallais), va sortir ses griffes pour s'en emparer, quoi qu'il advienne aux salariés et à la pérennité de l'entreprise.

La démonstration opérée est à la fois plaisante et savante et l'on ne s'ennuie jamais dans ce bras-de-fer conté par Robin Renucci comme un combat à suspense entre d'une part, le brave PDG (Jean-Marie Winling), s'appuyant sur son directeur (Robin Renucci) et la fille avocate internationale (Marilyne Fontaine) de sa fidèle secrétaire-maîtresse (Nadine Darmon), et d'autre part, l'as des as des coups retors, Franck Kafaim.

Après avoir monté "Le Faiseur" de Balzac, c'est la deuxième incursion de Robin Renucci dans la description du monde de la finance. Il s'agit pour lui de toucher le plus grand nombre et donc de ne pas craindre le schématisme, voire le manichéisme, pour atteindre tout le public et lui faire comprendre comment marche une entreprise et sur quoi elle s'appuie pour dégager des fonds.

Dans "L'Avaleur", il y a ainsi, d'un côté, le gentil capital entrepreneurial, humain et familial, et de l'autre, le méchant capital financier, sans foi ni loi, incarné par Kafaim et son faux-ventre à la John Falstaff.

Dans le rôle, Xavier Gallais se régale. Il est à son meilleur et mange sans peine ses adversaires. On ne saura jamais si cela tient à la volonté de l'auteur et du metteur en scène, ou à la force de conviction de l'acteur, mais les arguments cyniques qu'il martèle triomphent aisément du prêchi-prêcha bien pensant de la partie cherbourgeoise.

"L'Avaleur" sera un parfait spectacle pour les collégiens et les lycéens pour qu'ils s'initient aux questions qui rythmeront leurs vies d'adultes. On en restera avant tout au constat, sans ouvrir aucune perspective d'avenir pour lutter contre des personnages aussi malfaisants que Franck Kafaim.

Mais Robin Renucci a réussi son pari puisqu'il s'est donné pour objectif d'ouvrir à tous des questions et des mécanismes réservés en général à des spécialistes. On ne peut que l'en féliciter et attendre le prochain chapitre théâtral qui approfondira encore les questions traitées dans "L'Avaleur".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=