Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Group Doueh & Cheveu
Dakhla Sahara Session  (Born Bad Records)  février 2017

La rencontre entre le trio électro clash Cheveu et le Group Doueh, ensemble de musiciens Touareg emmené par Doueh, qui joue de la guitare électrique et du tinidit (une sorte de guitare mauritanienne) accompagné de sa femme au chant et au tbal (un tambourin), et de leur fils Jamal au synthétiseur n’a rien de vraiment surprenant. Enfin si…

De par leurs parcours respectifs, les deux groupes ont montré une évidente ouverture d’esprit. Cheveu a toujours fait preuve de transversalité dans sa musique, que cela soit dans ses compositions qui mélangent les genres, dans son travail parfois mixé avec celui d’autres artistes comme la compositrice israélienne Maya Dunietz. Une soif de découverte, de bousculer sa musique, l’excitation de la rencontre aussi sûrement. L’opéra La Grande Montée, sorte de théâtre musical, sur l’histoire du coureur cycliste Italien aussi magnifique que subversif Marco Pantani, création prévue sur la grande scène du théâtre Nanterre-Amandiers, en est une preuve supplémentaire.

De son côté, Group Doueh, bien qu’ancré dans un certain traditionalisme (entre tradition Sahraoui et Hassanienne) de la musique du Sahara, qu’il dépasse en proposant un langage musical plus libre, plus européen presque (en tout cas plus occidental) est également influencé par Jimi Hendrix, James Brown ou la musique électronique.

Alors bien sûr, les deux groupes viennent de deux univers totalement différents, et il y a bien plus qu’une mer et un désert entre la musique survoltée de Cheveu et celle religieuse et mêlée à d’anciens poèmes, principalement jouée dans les mariages de Group Doueh. Musicalement, cela n’a pas été forcément facile, le trio électro punk pop Français avouant aisément sa difficulté à d’abord simplement jouer avec leurs homologues Sahraouis (si ce n’est que rythmiquement…) mais ce Dahkla Sahara Session se révèle être une superbe traversée pleine de fougue et de folie (presque parfois hypnotique).

On ne peut pas parler de fusion de la musique des deux groupes, ce qui permet fort heureusement d’éviter l’écueil d’un disque bêtement world music, mais plutôt de juxtaposition (de rythmiques, de timbres, de voix, de langues, de modes, de tonalités, de structures…), de superposition (parfois au forceps, il faut bien l’avouer) des deux univers.

Une addition qui finalement fonctionne plutôt pas mal. Et si cela fonctionne aussi bien, c’est parce qu’il y a quelque chose que les deux groupes partagent, un vrai point de convergence, c’est la notion de transe… C’est cette notion en définitif qui transparait dans ce disque, et qui est la plus importante, le reste (la polyrythmie, la polytonalité, le mélange des timbres, les paroles, l’alliance entre électronique et instruments acoustiques, le jeu sur les intervalles)… une intellectualisation ici pas forcément nécessaire…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album BUM de Cheveu
Cheveu en concert à La Boule Noire (24 septembre 2008)
Cheveu en concert au Fil (vendredi 16 otobre 2009)
Cheveu en concert au Point Ephémère (mercredi 19 octobre 2011)
Cheveu en concert au Festival Rock en Seine 2014 (samedi 23 août 2014)
Cheveu en concert au Festival La Route du Rock #24 (samedi 16 août 2014)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Cheveu
Le Facebook de Group Doueh & Cheveu


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=