Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rodolphe Burger
Good  (Dernière Bande / PIAS)  février 2017

Retour réussi d’un des musiciens Français les plus talentueux après presque dix ans d’absence en solo.

Ma première expérience sonore avec Rodolphe Burger date d'une nuit d'insomnie de 1996 où, casque vissée sur la tête je balayais les fréquences FM en quête d'un peu de musique, pour finir par tomber sur un live de Kat Onoma, période Far From the Pictures. J'étais resté scotché de bout en bout par ce son singulier et ce style inimitable, jusqu’au classieux "The Radio" qui clôturait ce soir-là l’exercice.

Depuis cette délicieuse claque musicale, je continue de suivre avec fidélité les pistes parfois chaotiques de l'insatiable esthète, tracées en solo, jamais très loin de ses ex-acolytes ou au gré de ses multiples collaborations et projets.

C'est une fois de plus le cas : suite à son expérience jazzy dans l’ombre de Fred Pallem et de son spectacle en hommage au Loner Neil Young Never Sleeps, il revient avec son cinquième album solo après No Sport et Valley Session en 2008 et 2009 (déjà…). Co-réalisé avec le musicien Vaudois Christophe Calpini rencontré chez Bashung, au fil de résidences de création successives, Good ne dénote pas dans la riche discographie de Burger. Il s’en dégage toujours la même atmosphère intimiste, construite autour de ces extraits de voix amplifiées se noyant dans un patchwork sonore où la guitare mène la danse. Bref, tous les éléments qui font qu’on adore ou déteste ses productions (à l’exception près de la pochette jaune paille, pas des plus réussies, qui présente une couronne écrasée au sol nous rappelant, entre autre symbole, que l’Epiphanie est derrière nous).

Rodolphe Burger et ses compères étalent leur classe tout le long de ces douze morceaux souvent minimalistes, dont la variété de styles reflète bien le processus de création. Alternant l’Anglais (ah cet accent so Frenchy), le Français (et même un peu d’Allemand sur "An Der Lili"), soufflant le froid (l’inquiétant "Good" d’ouverture, le dérangeant "Painkiller" aux paroles provocantes) et le chaud (l’entêtant "Happy Hour" et son orgue vintage de fête foraine), l’Alsacien promène avec aisance ses textes ciselés, souvent susurrés (le magnifique "Poème en or"), criés parfois (sur l’électrique et rageur "Fx of Love" nous ramenant aux belles heures de "Billy the Kid"), sur fond de mélodies cabossées.

L’histoire se termine en douceur avec un "Lenz" conté, lorgnant du (bon) côté de chez Michel Cloup. Un bric-à-brac d’influences et d’ambiances un peu déconcertant mais qui s'apprécie sur la longueur. Calme, sensualité, sérénité : en ces périodes troubles, cette force tranquille fait du bien. So Good !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album No Sport de Rodolphe Burger
Rodolphe Burger en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Rodolphe Burger en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Rodolphe Burger en concert à L'Alhambra (12 juin 2008)
Rodolphe Burger en concert au Bataclan (5 mars 2009)
Rodolphe Burger en concert à Théâtre National de l'Odéon (mercredi 16 novembre 2011)
L'interview de Rodolphe Burger (7 février 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Rodolphe Burger
Le Soundcloud de Rodolphe Burger
Le Facebook de Rodolphe Burger


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=