Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Forbidden di sporghesi
Théâtre des Abbesses  (Paris)  février 2017

Projet théâtral de Pierre Meunier conçu et imaginé avec Marguerite Bordat à partir d'un texte de Babouillec, avec Freddy Kunze, Pierre Meunier, Satchie Noro et Jean-François Pauvros.

Parmi les grands oubliés des Césars 2017, il y a "Dernières nouvelles du cosmos". Nul doute que si le documentaire consacré par Julie Bertucelli à Hélène Nicolas avait été retenu dans la dernière sélection, le film aurait remporté le trophée...

Un trophée qui n'aurait pas dépareillé le plateau de "Forbiden di sporgersi". Car Hélène Nicolas n'est autre que "Babouillec", la jeune femme sans paroles, l'artiste autiste, dont les textes inspirent la dernière création de Pierre Meunier et de Marguerite Bordat.

Dans "Dernières nouvelles du cosmos", on pouvait déjà avoir un aperçu de ce travail puisque Julie Bertucelli avait filmé des extraits de ce qui est devenu "Forbiden di sporgersi"

Si Babouillec/Hélène est annoncée sur la scène, c'est en fait dans le public qu'elle passe toute la représentation. Et son rire, communicatif, est le métronome des élucubrations de Pierre Meunier et de ses compagnons, Freddy Kunze, Satchie Noro et Jean-François Pauvros.

Comment résumer "Forbidden di sporgersi" ? On pourrait dire que c'est l'improbable rencontre des Branquignols et de Raymond Roussel, d'un univers absurde et d'un imaginaire implacable, d'une bande de post-clowns loufoques et de machins farfelus ou de machines aberrantes. Et tout cela avec des mots et des lettres qui évoquent les fulgurances quasi-rimbaldiennes de Babouillec.

C'est dire si ce spectacle qui ne fait place à la parole que pour ces mots venus de son pays à elle n'est pas raisonnable. Et cette déraison, on la nommera poésie, poésie qui est aussi saugrenue que bien venue.

On recommandera, dans ce trop court moment qui transforme tout spectateur en autiste d'honneur, un final époustouflant d'invention qui rappellera aux habitués du Centre Pompidou les machines de Jean Tinguely.

Un final qui correspond bien au message de celle qui écrit sans savoir écrire, et parle très fort sans pouvoir dire un mot, celle qui affirme que : "Une ni entière ni uniformisée machine ne libérera notre verticale insoumise".

Car les machines de Pierre Meunier, comme les mots de Babouillec, ne sont pas là pour servir ni asservir, mais pour faire assaut de liberté et combattre la morosité. Cette belle leçon, ou plutôt anti-leçon, est à méditer en se souvenant de ces moments inattendues où le rire tonitruant de Babouillec jaillissait pour exprimer tout son bonheur d'avoir dit et d'avoir vu.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=