Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ciné en Bref - NOCTURNAL ANIMALS - THE LAST FACE - DALIDA - LIVE BY NIGHT - LA LA LAND
    (janvier 2017) 

NOCTURNAL ANIMALS
Réalisé par Tom Ford. Etats Unis. Thriller. 1h57 (Sortie le 4 janvier 2017). Avec Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon, Aaron Taylor-Johnson, Isla Fisher, Ellie Bamber, Armie Hammer et Karl Glusman.

Un bijou, "Nocturnal animals" de Tom Ford sur le sentiment le plus douloureux qui puisse être, à savoir la perte de l'être aimé, conte brillant comme une ode à la vie.

Le spectateur ne voir rien venir tant la narration éclate d'intelligence, portée par des castings à tomber par terre.

Côté sombre, Jake Gyllenhaal complexe, ange et démon, Amy Adams naïve d'un bout à l'autre de sa vie, le premier exploitant à merveille la passion de la seconde.

Et quel talent que ce Tom Ford, déjà applaudi pour "A single man" ; après une carrière de styliste, le voici à l'avant-garde du cinéma où l'on fait tout soi-même, à mi-chemin entre David Lynch et Xavier Dolan.

 

THE LAST FACE
Réalisé par Sean Penn. Etats Unis. Drame. 2h11 (Sortie le 11 janvier 2017). Avec Charlize Theron, Javier Bardem, Adèle Exarchopoulos, Jared Harri, Jean Reno, Denise Newman, Oscar Best et Zubin Cooper.

Pas aussi catastrophique que le festival de Cannes l'avait jugé, le nouveau Sean Penn, "The last face" pêche par son côté orgiaque.

Un mélo traité sur un ton pathos, expressionniste et gauche. Sean Penn en fait trop, en montre trop, dirige ses acteurs vers l'excès de larmes et de cris et de tout.

A retenir malgré ces critiques quelques belles images et le combat intérieur et inextricable parce que sans réponse tranchée, de l'implication des humanitaires sur le terrain au péril de leur vie ou en back-office parce qu'il faut bien trouver les financements de ses ambitions.

 

DALIDA
Réalisé par Lisa Azuelos. France. Biopic. 2h04 (Sortie le 11 janvier 2017). Avec Sveva Alviti, Riccardo Scamarcio, Jean-Paul Rouve, Nicolas Duvauchelle, Alessandro Borghi, Valentina Carli, Brenno Placido et Niels Schneider.

Cette belle production confiée à Lisa Azuelos ("Lol") permet de (re)découvrir le parcours romanesque et romantique d'une chanteuse longtemps sous-estimée et réduite au lamé de ses tenues disco.

Grande interprète qui sublima les chansons de Ferré et Lama, Dalida se trouve incarnée par Sveva Alviti, une jeune mannequin italienne à la ressemblance troublante et très expressive. Les suicides de plusieurs de ses partenaires de vie - à l'instar d'une Romy Schneider - et le regret de ne pas avoir eu d'enfant, auront raison de ses espérances.

Seul petit bémol qui sent la présence du tyrannique Orlando (le film étant adapté de l'ouvrage qu'il consacra à sa sœur), aucune allusion à la relation entretenue avec François Mitterrand, qu'elle qu'en ait été la nature. 

 

LIVE BY NIGHT
Réalisé par Ben Afflek. Etats Unis. Policier. 2h09 (Sortie le 18 janvier 2017). Avec Ben Affleck, Zoe Saldana, Elle Fanning, Sienna Miller, Brendan Gleeson, Scott Eastwood, Chris Cooper et Anthony Michael Hall.

Impérial Ben Affleck pour son 4ème long métrage "Live by night".

I4 films donc, 4 grandes réussites. Mais celui-ci envoie du lourd pour ceux qui aiment les histoires de gangsters pendant la prohibition.

Ben Affleck peut se targuer de rivaliser avec les meilleurs de ses ainés, Martin Scorsese ou Brian De Palma. Il parvient à magnifier un énième roman de ce géant du polar noir, Dennis Lehane.

Des décors éclatants, une image flamboyante, un souci du détail, des ressorts narratifs ultra efficaces... il frôle la perfection dans ce film de genre inspiré, rythmé où la noblesse d'âme d'un grand malfrat tente de se frayer un chemin dans une guerre des gangs impitoyable.  

 

LA LA LAND
Réalisé par Damien Chazelle. Etats Unis. romance. 2h08 (Sortie le 25 janvier 2016). Avec Réalisateurs Damien Chazelle Damien Chazelle Ryan Gosling, Emma Ston, John Legend, J.K. Simmons, Rosemarie DeWitt, Finn Wittrock, Callie Hernandez et Sonoya Mizuno.

Chef d'oeuvre de ce début d'année : "La La land" de Damien Chazelle.

Empli d'hommages et de références à cet Hollywood qui fait tant rêver, dans une esthétique revival 50's... une merveille totale.

Non seulement le film atteint des sommets en tant que comédie musicale, avec des chorégraphies millimétrées dans des plans séquences bluffants et une bande son impeccable, mais aussi par son scénario qui conte avec grande justesse les difficultés à assumer ses rêves d'artiste et leurs conséquences sur le couple.

Emma Stone est magique, Ryan Gosling la surpasse et démontre l'immensité de son talent jusque sur les touches blanches et noires d'un piano. La fin est une trouvaille qui émeut comme rarement.

Un film devenu culte à l'instant même où les premiers spectateurs y assistèrent.

 

 

Vents d'Orage
 

        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=