Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Andréel
Que du feu  (Station Anvers / Believe)  mars 2017

Un cinquième album pour Andréel, une invitation à plonger les doigts dans la confiture de groseilles  et la tête dans une piscine azurée : Que du feu. Frais et sucré.

C’est armé d’un bâton de pluie et de maracas aux lentilles qu’Andréel nous emporte dans une danse du soleil sur un sable chaud magique (le sable magique ne colle pas ET il sent le frangipanier). Damned, je ne pensais pas que le soleil me manquait autant. Voilà qu’il me prend l’envie de traverser ce petit marché des vacances, acheter des melons qui pèseront une tonne au bout de la jetée, et dont la dégustation fera oublier tous les tics et les tocs de l’existence.

La musique flirte avec les vagues, les percussions chuchotent des avances, la démarche se fait chaloupée, évidemment que je tortille du fessier, le flow caribéen m’a transportée au pays des matières souples et des rêves idylliques. A bas les slims effilochés, viva la chemise hawaïenne !

L’amour avec la voix d’un Léo Ferré, sensuelle et un tantinet rocailleuse, la mélodie s’accrochant aux mots comme les galets détournent les lois de la physique pour ricocher : "Quand je n’aurai plus d’amour à te donner, je serai si triste, je serai si triste, j’irai jusqu’au bout du monde te chercher pour que tu existes". Pauline Croze lui répond, languissante et veloutée : "Quand je n’aurai plus ta voix pour m’apaiser, je serai si seule, j’irai jusqu’au bout de la ville crier pour que tu me veuilles, pour que tu m’accueilles" ("Pour que tu existes").

Et après la séparation des corps, Andréel rêve les femmes, les dessine et les imagine, les regarde et les admire comme on s’éternise devant l’évanescence de tableaux idylliques formées de vallons et de forêts merveilleuses : "Y a des couleurs dans tes toiles, des ciels, des voiles et des fleurs, y a des tatouages sur ton cœur, des regrets, des pleurs et parfois le bonheur, petite femme au joli cœur, parfois ton âme me parle" ("Petite femme").

Attention, Andréel n’est pas un sirupeux gluant pressé d’endormir son public avec ses déclarations d’amour éternel sous le soleil, il sort la trompette pour envoyer un bien joli vent aux courbettes et aux politiques : "Aux vœux de Monsieur le maire, on se presse pour serrer la louche à des rombières, des potiches au cul coincé, de vieux maîtres d’école, des crache-dents qui rigolent au regard vermoulu et à l’haleine qui pollue, on se bouscule au buffet, non pas pour de la bière mais du champagne s’il vous plaît" ("Aux vœux de Monsieur le Maire").

Brazil brazil tralala, Que du feu remplume les rayons et vous les refourgue en plein sur la biface, le "Jardin d’hiver" de Salvador et la moustache de Nougaro (comment ça, il ne porte pas de moustache ? Mais bien sûr que si, c’est obligé). Apparemment plus écouté hors métropole que dans les paysages qui l’ont vu naître, il est temps de rétablir l’équilibre de la chaleur dans les tympans chers amis. Andréel a fabriqué ce petit bijou pour le plaisir de notre bien-être, avec du soleil et des clins d’œil. Va chercher bonheur mon Chico, vay vay. Oh mince, il a oublié les plumes, je vais le rejoindre, youhouuuouou, Chiiicccoooo !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'étrangère de Andréel

En savoir plus :
Le site officiel de Andréel
Le Soundcloud de Andréel
Le Facebook de Andréel


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=