Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Consolation
Cyril Mennegun  avril 2017

Réalisé par Cyril Mennegun. France. Drame. 1h20 (Sortie le 5 avril 2017). Avec c Alexandre Guansé, Corinne Masiero et Elisabeth Ventura .

La première chose qu'impose "La Consolation" de Cyril Mennegun est de taire ce qu'il raconte, de ne pas tenter de le résumer d'une manière ou d'une autre. En effet, on est devant ce qu'on osera appeler "un film minimaliste autarcique".

Pour son second film, Cyril Mennegun est aux antipodes de "Louise Wimmer". Ici, pas question de décrire le parcours d'un personnage, de l'inscrire dans une réalité sociale contemporaine, de dire quelque chose de la société. Pas question non plus d'une analyse psychologique, d'une étude de mœurs, d'une réflexion sur la vie et sur la mort.

Que celle-ci soit pourtant centrale n'est au fond qu'un prétexte douloureux pour esquisser un retour à l'enfance.

On dira simplement que le héros est musicien, plus précisément pianiste et concertiste et que la musique est partout présente. C'est peut-être elle, la superbe consolatrice qui explique le titre du film. A moins que celui-ci ne fasse référence à la femme qui reçoit le jeune pianiste dans sa maison hors le monde, hors la vie.

Là aussi, on est à l'antithèse de "Louise Wimmer" et c'est pourtant Corinne Masiero qui l'interprète également, avec une telle économie de gestes et de mots qu'on aura du mal à reconnaître en elle la comédienne facétieuse et volubile qui joue le "Capitaine Marbeau" dans une série policière éponyme.

Quand on sort de "La Consolation" de Cyril Mennegun, on est un peu dans le même état qu'Alexandre Guansé, le pianiste qui ne sait pas si tout ce qu'il a vécu dans cette maison isolée n'est pas une hallucination, un rêve éveillé.

On tient sans doute une explication à tout ce dispositif qui ne cesse de se nourrir d'un sentiment diffus d'irréalité : on se croirait au pays du Grand Meaulnes. Même l'enterrement, avec messe et cimetière, paraît sortir d'une nuit où la mélancolie pousse au morbide.

Aux accents de Schubert et de Schumann, Alexandre, à l'instar d' Augustin Meaulnes, découvre que cette mystérieuse maison sous les bois porte un grand secret : celui qui mène à l'amour infini.

On pourra évidemment s'ennuyer ferme, et sans paraître un rétrograde, vitupérer le film sur la minceur de son sujet et sa lenteur à vouloir le traiter. Mais les grandes peines nécessitent des longs métrages et Cyril Mennegun a eu raison d'avoir l'audace d'utiliser 80 minutes pour cette "Consolation", encore plus radicale et ascétique que les films d'Eugène Green.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=