Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Homme aux mille visages
Alberto Rodriguez  avril 2017

Réalisé par Alberto Rodriguez. Espagne. Policier. 2h03 (Sortie le 12 avril 2017). Avec Eduard Fernández, José Coronado, Marta Etura, Carlos Santos, Jimmy Shaw, Pedro Casablanc et José Manuel Poga.

Son précédent film, "La Isla Minima" (2014), a fait d'Alberto Rodriguez un auteur reconnu. Avec "L'Homme aux mille visages", oeuvre de commande, il devrait confirmer la réputation acquise.

S'attaquant à un vaste sujet espagnol, la corruption, il a décidé, pour ce faire, de s'emparer du plus grand scandale ibérique des années 1990.

Roldan, chef de la "Guardia Civile", a détourné d'énormes sommes d'argent. "Aidé" par un personnage de l'ombre, Francisco Paesa, il va fuir avant que d'accepter de se rendre aux autorités espagnoles.

"L'Homme aux mille visages" d'Alrberto Rodriguez raconte toute cette rocambolesque affaire par la voix off d'un pilote d'avion play boy "ami" et complice de Paesa. Ce choix n'est pas fortuit : c'est une vraie odyssée aérienne, aussi labyrinthique que son cerveau est tortueux, que Paesa fait parcourir à tous ceux qu'il manipule.

Eternel fumeur, celui qui est appelé "l'homme aux mille visages", est paradoxalement toujours le même, sans postiches ni perruques. Petit homme anodin, en complet chic et à lunettes, il ne trahit le stress que doit lui procurer toutes ses transactions secrètes et parallèles qu'il négocie avec des gouvernements, des banquiers ou des trafiquants d'armes, qu'en s'avérant un fumeur compulsif.

Sa vie mystérieuse, pleine de hauts et de bas, d'aléas et de revers, fait de lui un éternel errant toujours prêt à faire sa valise et à fuir avec pour seule richesse un Modigliani, dont on ne saura jamais s'il est vrai ou s'il est son "Rosebud" à lui...

"L'Homme aux mille visages" d'Alberto Rodriguez a bien entendu un petit côté John Le Carré. Sauf qu'il épargne au spectateur les tics british et qu'il réussit une remarquable reconstitution des années 1990. Paris, qui y occupe une place centrale, est totalement dépourvue de clichés touristiques. Tout juste y aperçoit-on fugitivement la Tour Eiffel.

Les nombreux personnages sont croqués en quelques traits et acquièrent aussitôt une épaisseur, et l'on soulignera ainsi la prestation marquante de Philippe Rebbot en complice paumé de Paesa voué à la clochardisation.

On frémit de ce qu'aurait fait un Costa-Gavras de cette histoire "politique" et, même si on décroche parfois, saoulé par ce maelström alambiqué dans lequel Francisco Paesa entraîne tout son monde, on finit épuisé mais hypnotisé par ce génie joueur.

Ceux qui aiment les intrigues enfantines de la série "Ocean's" grandiront d'un coup en suivant les arnaques montées par l'escroc espagnol.

Bref, qu'on soit friand ou non de ce genre de films, on devrait sortir convaincu par "L'homme aux mille visages" d'Alberto Rodriguez et en premier lieu, par Eduard Fernandez dans le rôle titre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=