Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Je danserai si je veux
Maysaloun Hamoud  avril 2017

Réalisé par Maysaloun Hamoud. Palestine/Israël/France. Drame. 1h42 (Sortie le 12 avril 2017). Avec Mouna Hawa, Sana Jammelieh, Shaden Kanboura, Mahmud Shalaby, Henry Andrawes, Ahlam Canaan, Aiman et Riyad Sliman.

Après "Much loved" de Nabil Ayoud, voilà avec "Je danserai si je veux" de Maysaloun Hamoud un nouveau film qui s'intéressent à des jeunes filles arabes qui font bloc contre le sort réglé comme du papier à musique que la société dominée par les hommes veut leur imposer.

Ici, il ne s'agit pas de filles marocaines qui vivent leur vie mais de trois palestiniennes qui partagent un appartement à Tel Aviv et le film de Maysaloum Hamoud, s'il décrit aussi les nuits de filles arabes libérées en Israël, est beaucoup plus didactique.

Chacune des jeunes femmes incarne une part de la réalité palestinienne : il y a la chrétienne, la musulmane, l'agnostique. Et pour compliquer le tout, il y a parmi elles une femme libre, une lesbienne et une vierge.

Dès lors, chacune, pour s'affirmer, pour devenir ce qu'elle est ou qu'elle veut devenir, va devoir affronter son milieu.

Comment être une avocate émancipée quand tous les hommes qu'on rencontre ne vous épouseront jamais parce que votre liberté est incompatible avec la vision de leur entourage d'une "bonne épouse" ? Comment être lesbienne sans être rejetée par une famille chrétienne très à cheval sur les mœurs ? Et que dire d'une jeune musulmane voulant faire des études et que son fiancé veut contraindre à un rôle de femme soumise ?

Tourné souvent la nuit, "Je danserai si je veux" de Maysaloun Hamoud permettra de découvrir, outre qu'il existe un "Tel Aviv by night arabe", mais aussi une scène musicale palestinienne bien vivante.

Evidemment, les cas contés sont des cas d'école et l'on pourra trouver que la réalisatrice charge trop sa barque, en faisant un violeur de l'islamiste qui veut contraindre sa fiancée à renoncer à ses études.

Reste qu'elle met une belle énergie à décrire ses trois jeunes et courageuses palestiniennes et qu'elle met un point d'honneur à ne pas bifurquer vers la situation politique, même si le politique revient au galop avec une affaire qu'elle a à traiter.

Co-produit par Shlomi Elkabetz, "Je danserai si je veux" s'inscrit dans la même lignée que le beau film qu'il a réalisé avec sa sœur Ronit, "Le procès de Viviane Amsalem".

Dans la situation désespérante où en est le conflit israélo-palestinien, cette proximité donne un peu d'espoir, même si le contenu des deux films est également peu porteur de jours meilleurs.

"Je danserai si je veux" de Maysaloun Hamoud confirme que c'est par l'art qu'il peut encore se passer quelque chose. On le souhaite comme on souhaite à toutes les Laila, Salma ou Nour vivant ce qu'elles vivent dans le film de pouvoir s'en sortir du mieux qu'elle peuvent en gardant intacts leur foi en un avenir enfin meilleur.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=